Comment réaliser un Bokeh en photo ?

Photo
Cliquez pour évaluer!
[Total: 0 Moyenne: 0]

Le bokeh fait son apparition en photographie seulement à la fin des années 1990. Il désigne la qualité du flou artistique d’arrière-plan d’une photo. Vous en servir vous permettra d’améliorer simplement vos images. Il existe différents moyens techniques pour obtenir un beau bokeh. Nous vous dévoilons ici quelques astuces qui vous permettront de maitriser parfaitement cette technique photo.

Qu’est-ce qu’un Bokeh en photo ?

Le bokeh est un terme qui nous vient du japonais « boke » qui signifie « flou ». Il s’est très vite répandu dans le jargon de la photographie vers la fin des années 90. Il est surtout découvert après une première apparition dans une revue américaine. Il désigne aujourd’hui, les zones de floues d’une photo et surtout les formes et les points de lumières présents dans cette zone. Il est fortement utilisé en portrait et en macro.

Comment obtenir un Bokeh ?

Nous obtenons le bokeh à faible profondeur de champ. Il se forme où le sujet se détache de l’arrière-plan de l’image par un phénomène de flou. La profondeur de champ dépend de 3 facteurs que sont : l’ouverture, l’objectif et la distance entre le sujet et l’appareil photo. Pour donc avoir un bokeh, il faut :

  • choisir une grande ouverture

Une grande ouverture, de F/2 par exemple, crée une faible profondeur de champ. En effet, tout ce qui se trouve devant ou derrière la zone de mise au point ressort flouter.

  • miser sur les longues focales

Une longue focale favorise la réduction de la profondeur de champ. Ainsi, plus la zone de flou est importante, plus nous avons de chance d’avoir un beau bokeh.

  • placer son sujet proche de soi

La distance est aussi déterminante. Plus notre objectif est proche de notre sujet, plus la zone de netteté de l’arrière-plan sera courte.

L’aspect Bokeh

Pour qu’un bokeh soit beau, il faut donc que votre sujet soit nettement détaché du fond. Vous obtenez une transition douce et une présence d’arrière-plan agréable à l’œil qui dépendent aussi de :

  • la conception de l’objectif

Le charme et la beauté d’un bokeh résident dans la capacité du diaphragme à former un rond. Avoir un bon objectif est donc idéal. Plus le diaphragme est composé de lamelles, plus vous aurez de chance d’avoir un rond parfait et un rendu optimal.

  • La qualité de l’optique

Le bokeh dépend aussi de la qualité de l’optique. Nous parlons ici de la qualité du verre, la nature de la lentille, la correction des aberrations chromatiques et sphériques, etc.

 

Comment réaliser un Bokeh en photo ?
Retour en haut