1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

7 étapes du processus de prise de décision

En général, le processus de prise de décision aide les responsables et les autres professionnels de l’entreprise à résoudre les problèmes en examinant des options alternatives et en décidant du meilleur chemin à suivre. Le recours à une approche progressive vous permet de prendre des décisions éclairées, réfléchies et ayant un impact positif sur les objectifs à court et à long terme de votre organisation.

Le processus de prise de décision est généralement divisé en sept étapes. Les responsables peuvent utiliser plusieurs de ces étapes sans s’en rendre compte, mais une meilleure compréhension des meilleures pratiques peut améliorer l’efficacité de vos décisions.

1. Identifiez la décision.

La première étape pour prendre la bonne décision consiste à reconnaître le problème ou l’opportunité et à décider de le résoudre. Déterminez pourquoi cette décision fera une différence pour vos clients ou vos collègues.

2. Recueillir des informations.

Ensuite, il est temps de rassembler des informations afin que vous puissiez prendre une décision basée sur des faits et des données. Cela nécessite de porter un jugement de valeur, de déterminer quelles informations sont pertinentes pour la décision à prendre, ainsi que de savoir comment les obtenir. Demandez-vous ce que vous devez savoir pour prendre la bonne décision, puis recherchez activement toute personne qui doit être impliquée – il s’agit de renseignement corporatif.

3. Identifiez les alternatives.

Une fois que vous comprenez bien le problème, il est temps d’identifier les différentes solutions à votre disposition. Il est probable que vous disposiez de nombreuses options différentes pour prendre votre décision. Il est donc important de proposer toute une gamme d’options. Cela vous aide à déterminer quel plan d’action est le meilleur moyen d’atteindre votre objectif.

4. Pesez les preuves.

Dans cette étape, vous devrez «évaluer la faisabilité, l’acceptabilité et l’opportunité» pour savoir quelle alternative est la meilleure. Les gestionnaires doivent pouvoir peser le pour et le contre, puis sélectionner l’option présentant les meilleures chances de succès. Il peut être utile de rechercher un deuxième avis digne de confiance afin d’obtenir une nouvelle perspective du problème.

5. Choisissez parmi les alternatives.

Au moment de prendre votre décision, assurez-vous de bien comprendre les risques liés à l’itinéraire choisi. Vous pouvez également choisir une combinaison de solutions de rechange maintenant que vous maîtrisez parfaitement toutes les informations pertinentes et les risques potentiels.

6. Prendre des mesures.

Ensuite, vous devrez créer un plan pour la mise en œuvre. Cela implique d’identifier les ressources nécessaires et d’obtenir le soutien des employés et des parties prenantes. Obtenir l’adhésion des autres à votre décision est un élément clé de l’exécution efficace de votre plan. Soyez donc prêt à répondre à toute question ou préoccupation qui pourrait survenir.

7. Révisez votre décision.

Une étape importante du processus décisionnel, souvent négligée mais importante, consiste à évaluer l’efficacité de votre décision. Demandez-vous ce que vous avez bien fait et ce qui peut être amélioré la prochaine fois.

Défis communs de la prise de décision

Bien que le fait de suivre les étapes décrites ci-dessus vous aidera à prendre des décisions plus efficaces, il y a certains écueils à surveiller. Voici les défis courants auxquels vous pouvez faire face, ainsi que les meilleures pratiques pour vous aider à les éviter.

1. Avoir trop ou pas assez d’informations.

La collecte d’informations pertinentes est essentielle lorsqu’on aborde le processus de prise de décision, mais il est important d’identifier la quantité d’informations de base réellement nécessaire. “Une surcharge d’informations peut vous laisser confus et égaré, et vous empêche de suivre votre intuition.”

De plus, s’appuyer sur une source d’information unique peut être source de biais et de désinformation.

2. Mauvaise identification du problème.

Dans de nombreux cas, les problèmes liés à votre décision seront évidents. Cependant, il y aura des moments où la décision est complexe et vous ne savez pas où réside le problème principal. Effectuez des recherches approfondies et parlez à des experts internes qui rencontrent le problème afin de remédier à ce problème.

3. Confiance excessive dans le résultat.

Même si vous suivez les étapes du processus de prise de décision, il y a toujours une chance que le résultat ne soit pas exactement ce que vous aviez en tête. C’est pourquoi il est si important d’identifier une option valable, plausible et réalisable. Être trop confiant dans un résultat improbable peut conduire à des résultats défavorables.

Finalement

La prise de décision est une compétence essentielle sur le lieu de travail, en particulier pour les gestionnaires et les personnes occupant des postes de direction. Suivre une procédure logique comme celle décrite ici, tout en étant conscient des défis communs, peut aider à garantir une prise de décision réfléchie et des résultats positifs.