Comment réduire la durée du préavis avant de quitter votre logement ?

des grands batiments de location
Cliquez pour évaluer!
[Total: 0 Moyenne: 0]

Si vous quittez votre location, un délai de préavis est obligatoirement à respecter. Il est précisé sur le bail de location signé lors de votre arrivée. Il est normalement de trois mois. Comment le réduire ? En effet, si vous déménagez, le délai de préavis vous oblige parfois à louer deux appartements simultanément, ce qui est coûteux pour vos finances.

Les zones tendues, renseignez-vous !

Depuis la loi ALUR, les durées de préavis ne sont pas les mêmes partout. Un site comme ode22.org en parle dans un sujet. Désormais, il existe des zones tendues, des lieux où la demande dépasse l’offre. Le délai de préavis est alors d’un mois seulement et sans que vous ayez à préciser le motif de votre départ.

Les motifs légitimant votre départ

Dans certaines circonstances exceptionnelles, le préavis peut aussi être abaissé à un mois. C’est le cas si vous avez un nouveau CDI ou que votre travail vous oblige à déménager en dehors de l’agglomération. Un divorce est aussi une raison qui permet de baisser la durée du préavis.

Toutefois, vous devrez toujours le justifier, via des copies des documents officiels, pour que votre propriétaire ou l’agence accepte de réduire le préavis.

Si vous n’entrez pas dans ces critères, vous pouvez toujours essayer de réduire votre temps restant dans le logement en cherchant une personne pouvant reprendre le bail.

Comment réduire la durée du préavis avant de quitter votre logement ?
Retour en haut