Pas facile de se décider pour un maillot de bain ou un bikini pour une femme, surtout lorsqu’elle ne se trouve pas parfaite, et rares sont les femmes qui avouent ne pas avoir de complexes. On applique quelques règles simples pour ne pas faire d’erreur.

Pour une poitrine peu développée

Si on a une constitution menue il est préférable d’opter pour un maillot de bain avec le haut bouffant, c’est à dire avec des froufrous pour tricher au niveau du volume et donner un effet visuel de poitrine plus développée. Il en va de même si on juge que l’on a pas assez de fesses, une culotte ou un shorty bouffant feront parfaite illusion sur la plage.


Pas de restriction de couleur, une femme mince, même si elle a peu de formes peut porter tout type de tissu et de coloris, en passant par les tissus à motifs.

Pour une poitrine généreuse

Si au contraire on se plaint d’avoir trop de poitrine, on peut la diminuer visuellement avec un haut bandeau, mais attention au maintien s’il n’a pas de bretelles, les seins ne seront pas assez maintenus et il ne s’agit pas de se retrouver malencontreusement en topless sur le sable alors qu’on ne voulait pas en faire. On ne portera plus alors son costume de manière sexy

Pour le bas on peut choisir un string des plus échancrés et le porter bien remonté sur les hanches si on les juge un peu trop larges.

On évite la taille basse notamment pour le shorty.

En ce qui concerne les motifs on peut se diriger vers des tissus aux couleurs sombres, il est bien connu que le noir affine, qui plus est il est indémodable.

Pour une taille peu marquée

Si la taille est peu marquée on proscrit le maillot de bain une pièce, ce n’est pas sexy, tout comme un body ne pourra pas être bien porté si la taille n’est pas marquée un minimum. On joue sur les imprimés et les tissus colorés.

On peut accentuer le regard sur les autres parties du corps qui sont à mettre en valeur, on choisit donc un maillot de bain des plus originaux.