1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Mieux comprendre l’économie circulaire

Depuis la révolution industrielle, le modèle de production et de consommation a changé, il repose désormais sur un autre schéma que la boucle linéaire (matières extraites puis production, consommation et déchets) ainsi que sur des ressources naturelles abondantes. La boucle positive d’ailleurs permit d’améliorer le train de vie de milliards d’individus et d’accélérer le progrès.

Qu’est-ce que l’économie circulaire ?

L’économie circulaire marseille tend à prouver que l’utilisation des ressources crée permet à la fois de créer de la valeur sociale, économique et environnementale. C’est comme avec les écosystèmes naturels, leur fonctionnement permet notamment de créer de la valeur environnementale. L’objectif de l’économie circulaire est de booster la croissance économique sans pour autant épuiser les ressources naturelles et cela devient possible avec la création de services, de produits ainsi que de modèles d’affaire et politiques publiques des plus inventifs. Parmi les innovations les plus remarquées, on citera le réemploi et recyclage des flux de matière et des produits. Cette dernière rassemble notamment les techniques d’éco-conception, la réparation, la réutilisation ainsi que le recyclage des produits ou des services tout au long de leur vie.

L’économie circulaire repose sur la création de boucles de valeur positives. Les produits et les services sont alors utilisés et réutilisés avant leur destruction finale. L’économie circulaire met en avant de nouveaux modes de conception, de production et de consommation. Comme la durée d’utilisation et de réutilisation des produits a été rallongée, cela optimise les conditions de production et la gestion des déchets. Enfin, comme les composants sont recyclés, cela ralentit le moment où ils seront détruits, ce qui est en soi un coup d’œil à la protection de l’environnement.

Pourquoi se tourner vers l’économie circulaire ?

Face aux nouveaux défis environnementaux, la société de consommation doit revoir ses habitudes. C’est devenu impératif que les gens changent leurs habitudes, car les prélèvements sur les ressources naturelles dépassent la biocapacité de la terre, c’est-à-dire la capacité de régénération des ressources renouvelables. En fin de compte, les ressources fournies ne sont plus renouvelables et les déchets prennent plus de temps à être absorbés. Une prise de conscience collective est alors à espérer, car cela permettra d’entreprendre des démarches qui pourront réduire les impacts environnementaux du modèle de développement actuel. Bien évidemment, cela ne se fera pas en un simple claquement de doigts et chacun devra y mettre du sien. Il convient de rappeler que l’économie circulaire a pour objectif de faire du modèle de développement actuel en un modèle plus respectueux de l’environnement.

Laisser un commentaire