Pose en applique d’une fenêtre : mode d’emploi


Cliquez pour évaluer!
[Total: 0 Moyenne: 0]

La pose en applique est une opération qui consiste, lorsqu’on veut poser la fenêtre en façade contre un mur intérieur, à couvrir l’épaisseur de l’isolant à l’aide de pattes de fixation. Le plus souvent, la pose en applique s’utilise dans le cadre de nouvelles constructions ou pour certains travaux de rénovation.

La phase de préparation

Il est important de savoir qu’une seule personne ne peut pas poser une fenêtre en applique. Il faut être au moins deux. De plus, les supports à utiliser doivent être secs et conservés à l’abri de l’humidité. Si ces préalables sont réunis, mesurez les dimensions de l’appui, de la haie et des diagonales (à l’aide d’un mètre), puis passez à la vérification à l’aide d’un niveau à bulle des caractéristiques techniques du plan de pose, notamment son niveau, sa planéité et son aplomb. À l’aide de mastic et vis, réunissez les tapées d’isolation au niveau du dormant (côté extérieur), et vissez-y les pattes de fixation au niveau des organes de rotation et des points de fermeture. Veillez à observer un écart maximum de 80 cm entre les pattes.

La phase de pose

Après avoir retiré la cale de transport en dessous du dormant, placez la fenêtre contre le mur, puis utilisez serre-joint, vis et chevilles pour poser les pattes de fixation dans le gros œuvre. Pour une étanchéité optimale, appliquez les cales d’assise, joints mastic et joints mousse sur le côté extérieur (5 mm maximum). Installez enfin la poignée, puis contrôler que les vantaux fonctionnent bien. Pour optimiser le fonctionnement de la fenêtre, graissez toute la quincaillerie.

Si vous recherchez des fenêtres de qualité pour votre logement, vous devriez aller sur le site web de la société Art et Fenêtres qui vous propose également des portes d’entrée et des portails.