Les aliments à éviter pendant l’allaitement

allaitement

Certaines habitudes alimentaires ne sont pas recommandées durant l’allaitement. Si vous êtes enceinte, alors vous êtes probablement inondée de conseils nutritionnels en ce moment. Il est important d’appliquer ces conseils surtout lorsqu’ils traitent de la nutrition de votre enfant. Certaines restrictions semblent parfois trop poussées. Mais elles doivent être respectées si elles sont prononcées par des experts en nutrition. Les conseils présents dans cet article émanent des professionnels de la nutrition infantile. Il faut donc y prêter attention.

Les aliments à consommer de façon modérée

Durant l’allaitement, une alimentation variée est toujours recommandée. Elle permet d’apporter à votre bébé tous les nutriments ainsi que les vitamines qu’il lui faut pour grandir normalement. De même, vous l’habituez à la digestion, entrainez son système digestif et évitez la colique bébé allaitement. Les coliques sont en effet des douleurs associées aux spasmes des organes creux du corps tels que les intestins ou les uretères. Elles se font remarquer plus souvent chez les bébés que chez les adultes.

Toutefois, il est recommandé de faire preuve de modération lors de la consommation de certains aliments. Ces derniers peuvent rendre le lait maternel désagréable pour le bébé en agissant sur son goût. Ce sont pour la plupart :

  • Les asperges?;
  • L’ail cru?;
  • Le brocoli?;
  • Les choux?;
  • Les épices avec une saveur trop forte (piment, curcuma, etc.)?;
  • Les légumes amers.

Les fruits de mer doivent aussi être pris avec modération et seulement de manière occasionnelle. Ce sont en effet des aliments qui peuvent causer des allergies. En ce qui concerne les produits faits à base d’arachides, ils ne constituent pas un danger pour le bébé. Il n’y a donc pas de risque que la consommation de ces produits expose l’enfant à des risques d’allergie.

Les aliments qu’il ne faut surtout pas consommer

Certains aliments comme des poissons peuvent avoir été contaminés par des polluants. Il faut impérativement les supprimer de votre régime alimentaire lorsque vous pratiquez l’allaitement. Ce sont entre autres le brochet, le caviar et l’espadon. De même, vous ne devez pas consommer le foie de poisson lorsque vous allaitez votre bébé. Il existe une liste plus élargie de poissons à éviter par une mère allaitante. Vous pouvez la rechercher sur Internet ou demander conseil à votre médecin.

La consommation de soja est déconseillée au cours de l’allaitement. On note la présence de phyto-œstrogènes dans cet aliment. Ces substances ne doivent pas figurer dans l’alimentation d’un nouveau-né. Mais elles risquent d’atteindre l’organisme de celui-ci par le biais du lait naturel.