Locataire : quels travaux entreprendre pour une maison en location ?

maison travaux

En tant que locataire d’une maison ou d’un appartement, vous jouissez de certains droits. Parmi eux, vous avez le droit de réaliser des travaux sans en avertir le propriétaire. En effet, à la signature du contrat de bail, vous avez pris de nombreux engagements. Dans le lot se trouve la promesse de ne pas laisser le logement se dégrader. Toutefois, pour les réparations qui sont importantes, l’accord du propriétaire est nécessaire.

Les petits travaux d’aménagement

Effectuer des travaux location maison dans un logement est parfois indispensable. Vous pourrez par exemple ajouter des équipements que vous démonterez lors de votre départ. En dehors de cela, vous serez capable de changer la peinture et de remplacer la moquette. Vous pourrez aussi faire poser une étagère ou des tableaux.

Le locataire est libre de repeindre les murs et de les laisser tels quels à son départ. Selon les dispositions légales, les couleurs ne doivent pas affecter l’habitabilité du logement. Toutefois, certains locataires ont des goûts très particuliers. Il arrive que les couleurs choisies soient jugées trop excentriques. Dans ce cas, vous serez obligé de remettre les couleurs d’origine.

Les gros travaux

Les locataires ont la possibilité de réaliser de gros travaux d’aménagement. Toutefois, le propriétaire doit en être informé et doit donner son accord. Les gros travaux d’aménagement sont ceux qui impactent l’aspect général ou la structure du bâtiment. Parmi eux, vous avez le fait d’abattre une cloison. Vous pouvez également compter les changements qui peuvent être apportés dans la salle de bain.

Le remplacement de votre porte d’entrée par un modèle antieffraction fait également partie des gros travaux. En tant que locataire, il est recommandé de disposer d’une autorisation écrite provenant du propriétaire.

Les travaux de mise aux normes

Les travaux de mise aux normes peuvent également être réalisés par un locataire. Ceux-ci devront avoir un avantage majeur sur la sécurité, la salubrité et le confort du logement. Notez que les travaux de mise aux normes ne doivent pas impacter la solidité ou l’aspect général du bâtiment. Pour plus de prudence, le mieux est d’envoyer un courrier recommandé à votre propriétaire.

Le propriétaire est libre d’accepter ou de refuser la réalisation des travaux. Il peut également choisir de les réaliser lui-même à ses frais. Dans ce cas, il donnera un délai maximum d’une année au locataire pour que la mise aux normes soit effectuée. Dans l’éventualité où il refuserait les travaux, différentes procédures peuvent être employées afin de résoudre le conflit.