entrepreneur

Le métier d’entrepreneur parait simple à comprendre, et en même temps, il est difficile d’en appréhender toutes les facettes. Le point sur ce que vous devez savoir pour comprendre ce métier pas comme les autres.

Qu’est-ce qu’un entrepreneur ?

L’entrepreneur est quelqu’un qui crée sa propre entreprise, quel que soit le secteur d’activité dans lequel il exerce. Le terme d’entrepreneur est ainsi très large : il peut désigner à la fois la personne qui porte un projet de création d’entreprise, et le chef d’entreprise à la tête de l’entreprise qu’il a créée.

Comment devenir entrepreneur ?

Pour devenir entrepreneur, il faut d’abord avoir une idée d’entreprise. Tout en gardant en tête que l’idée seule ne compte pas : avant la création de l’entreprise en elle-même, il faudra étudier le marché, le besoin, ainsi que la concurrence, pour s’assurer de la viabilité du projet et minimiser le risque.

Il faut aussi savoir que le métier d’entrepreneur n’est pas un métier de tout repos : outre la lourdeur administrative des démarches de création d’entreprise, il faut maîtriser un minimum différents domaines (ou alors avoir les moyens de les déléguer à des spécialistes), comme la comptabilité ou encore l’aspect juridique de la création d’entreprise.

Pour créer son entreprise avec succès, il est donc important de se renseigner en amont, par exemple en consultant des blogs dédiés aux entrepreneurs comme https://www.discoverymeeting.be/.

Quelles sont les compétences requises pour devenir entrepreneur ?

On a tendance à penser que pour devenir entrepreneur, il suffit d’être créatif, motivé et passionné par ses idées. Mais c’est loin d’être tout ! Un entrepreneur aura besoin de nombreuses compétences, notamment :

  • Une grande capacité de travail (un entrepreneur ne travaille pas que 38 heures dans la semaine !)
  • Une capacité à rebondir pour ne pas abandonner son projet au premier obstacle (à noter que l’entrepreneur doit aussi savoir prendre du recul et abandonner le projet lorsqu’il le faut)
  • Une certaine rigueur et organisation
  • Une bonne expression écrite et orale (il faudra convaincre les investisseurs de la viabilité de son projet !)
  • Une grande curiosité (l’entrepreneur doit s’intéresser à tous les aspects de son entreprise)
  • Des compétences en négociation
  • Des compétences en gestion des ressources humaines (lorsqu’il sera temps d’embaucher)