Outil de vision Google meet : comment ça marche??

google meet

À l’instar de zoom de Facebook, Google a récemment mis à la disposition du grand public son outil de visioconférence «?Google meet?». En fait, la visio existait bien avant, mais seulement au profit des professionnels donc payant. Suite au confinement, son utilisation est désormais gratuite. Découvrez comment ça marche.

Du G suite au Gmail

Pour un compte professionnel G suite, c’est l’administrateur de l’organisation qui active «?meet?». Aujourd’hui, l’accès est plus élargi avec une adresse Gmail que ce soit sur un ordinateur ou sur un smartphone. Les utilisateurs disposent de deux options : créer une visioconférence ou accéder directement à une réunion initiée par un tiers.

Les logiciels compatibles

Avec un smartphone, il suffit de télécharger gratuitement l’application Google meet sur Play store (Android) ou App store (iPhone). Quant à l’ordinateur, les navigateurs Chrome, Mozilla Firefox, Microsoft Edge et Apple Safari sont tous utilisables sans besoin de télécharger ou d’installer un plug-in.

Accéder via Gmail

En bas du panneau latéral gauche de la boite Gmail (sur la colonne : boite de réception, message envoyé, brouillon…), il y a déjà un outil «?meet?» par défaut. C’est encore plus simple avec l’application d’un smartphone. L’intéressé a le choix entre «?démarrer une réunion?» ou «?rejoindre une réunion?», il suffit de cliquer sur l’un d’eux.

Démarrer une réunion

Une fois qu’on a cliqué sur le menu «?démarrer une réunion?», meet demande l’autorisation d’utiliser la caméra et le microphone. Ensuite, il ne reste que de pousser le bouton «?participer à la réunion?». À l’issue de cette étape, on obtient des informations de connexion (adresse https, numéro à appeler : édition entreprise pour les lieux sans connexion internet et code) qu’on doit envoyer aux personnes participantes.

Rejoindre une réunion

La personne qui a créé la visioconférence ainsi que les membres de ses invités peuvent ajouter manuellement des participants à l’aide de ses listes de contacts. Pour cela, un «?e-mail d’invitation?» indiquant le code d’accès est envoyé. L’intéressé n’a qu’à entrer ce code de connexion. Il sera donc redirigé automatiquement vers la réunion.

Conditions et sécurité

L’outil de vision Google meet supporte jusqu’à 100 participants. Pour le moment, le temps de conférence est illimité. Par contre, les internautes n’auront droit qu’à 60 minutes de réunion à partir du 30 septembre. En ce qui concerne la sécurité, meet offre une meilleure protection de vie privée. Le créateur de la vision détient le pouvoir d’accepter ou de refuser l’entrée d’une réunion à un utilisateur. C’est pareil sur l’option de mettre en sourdine ou supprimer certains participants.

Consultez le site https://www.geeketteinside.fr/ pour en savoir plus sur le sujet.