prise de conscience écologique

Depuis quelques années maintenant les consommateurs prennent conscience de l’impact de leurs habitudes de consommation sur notre environnement. À la télévision, sur les réseaux sociaux à la radio ou même dans les journaux l’écologie prend une place de plus en plus importante dans notre quotidien.

Malgré cette prise conscience largement alimentée par la crise du Covid-19, les changements peinent à être perçus. Les bonnes intentions se multiplient, on cherche des petits gestes à faire soit même mais on est vite démoralisés par le temps et l’engagement que ces derniers engagent. Pourtant il existe des solutions ! De plus en plus de professionnels s’emparent du problème et proposent de solutions innovantes et durables. Mais dans la jungle de la consommation responsable les solutions réellement vertes sont difficiles à trouver. Entre Green Washing et solutions concrètes nous sommes un peu perdus.


Alors comment accompagner les consommateurs dans leur transition écologique ? Comment faire de l’éco-consommation une norme ?

Le maitre mot est la transition écologique !

 

Une transition tout en douceur :

 

Compter sur une prise d’action collective est utopique. Penser que nous allons tous changer nos habitudes de consommation, arrêter la viande, aller au travail en vélo, faire nos courses en vrac ou encore trier correctement nos déchets est vain. Nous avons besoin d’un coup de pouce et d’un peu de motivation pour nous y mettre.

C’est là qu’intervient le concept de transition en douceur. La transition c’est un changement par étape. Prendre le temps d’analyser ce qui peut être changé dans nos vie, à quel moment et avec quels moyens. Le temps de la moralisation est passé, les consommateurs veulent des solutions simples pour agir au quotidien et sans perturber leurs habitudes et leur portefeuille.

Malheureusement nous sommes encore nombreux à penser que les petits gestes du quotidien n’ont pas d’impact réel. Certes c’est vrai si nous sommes seuls à les faire, mais rien qu’en France nous avons un potentiel de 67 000 000 de petits gestes du quotidien.

Le travail est individuel mais l’objectif est collectif ! C’est maintenant à nous de jouer et de peser dans la balance pour changer les choses petit à petit et à son niveau !

 

Les solutions :

 

Pouvoir agir pour l’environnement sans bouleverser son quotidien il existe des solutions. Vous pouvez vous tournez vers des achats de proximité, vous évitez ainsi les déplacements trop importants. Attention il est important de repérer des commerces engagés proposant des produits sourcés n’ayant pas traversé la moitié du globe pour atterrir dans votre panier !

Pensez à la seconde main ! L’industrie textile est l’une des plus polluante. Acheter dans des friperies ou dans des vides dressing est un bel engagement responsable et c’est économique !

La récup ! De la déco originale et peu chère, la récup est également écologique. À base de palettes ou de cartons recyclé laissez libre court à votre imagination ! Pour les moins manuels certaines marques proposent des objets décoratifs faits main avec un faible impact environnemental.

 

Les solutions existent et souvent elles peuvent même vous couter moins cher !