Toute construction d’une maison neuve nécessite une préparation préalable. Si la base de votre projet n’est pas solide, vous n’obtiendrez pas le résultat escompté. C’est pour cela qu’il est conseillé d’évaluer la faisabilité tant financière que technique du projet. Il y a également quelques points primordiaux qui détermineront la réussite du projet de construction. Retrouvez les détails dans la suite de cet article.

De la recherche de terrain constructible au choix du modèle de la maison

Avant d’entamer un projet de construction neuve, il faut d’abord parvenir à trouver un terrain constructible. Pour ce faire, le porteur du projet immobilier (ou le maitre d’ouvrage) se chargera d’effectuer la recherche auprès des agences immobilières et des offices de notaires. Les sites spécialisés dans l’immobilier représentent aussi des sources que vous pouvez exploiter. 


Le maitre d’ouvrage sera amené à choisir entre un terrain isolé et un terrain en lot. Nous vous conseillons la seconde option, car les terrains en lot ont l’avantage d’être assurés constructibles et viables. Une fois le terrain trouvé, il faudra maintenant passer à son achat. 

Notons que l’opération d’acquisition du terrain doit se faire en présence d’un notaire. Il doit également se solder par la signature d’un contrat d’achat-vente. Une fois l’achat finalisé, le maitre d’ouvrage pourra ensuite choisir le modèle de votre future maison. À ce niveau, il aura le choix entre plusieurs catégories de maisons individuelles : maisons résidentielles, maisons familiales, etc. 

Les formalités importantes après l’achat du terrain

Après l’acquisition du terrain et le choix du modèle de votre future maison, vous devez choisir un constructeur de maisons individuelles. Cette étape est cruciale, car les constructeurs peu scrupuleux ne manquent pas sur le marché. De ce fait, il ne faut négliger aucun détail. Lors de la signature du contrat de construction, le maitre d’ouvrage doit veiller à ce que le constructeur fournisse toutes les garanties nécessaires (garantie d’achèvement, de livraison, etc.). 

Outre les garanties légales, assurez-vous aussi que le constructeur fournit les plans de construction et la notice descriptive avant de signer le contrat. Enfin, avant d’entamer la construction proprement dite, évaluez correctement les différents coûts. Il s’agit entre autres des coûts notariés, les coûts liés à l’achat de terrain, les finitions, les coûts liés au gros œuvre et surtout la rémunération du constructeur.