Réduire les transferts de chaleur et augmenter l’inertie thermique d’un bâtiment, tels sont les principaux avantages de l’isolation thermique, qui consiste en la pose de matériaux isolants sur les parois verticales d’un bâtiment. De ce point de vue, l’isolation thermique extérieure est en tout point comparable à l’isolation thermique intérieure. Mais pour ce qui est de la méthode de pose, les deux méthodes diffèrent drastiquement… Plus de détails sur l’isolation extérieure dans la suite.

Extérieure ou intérieure : quelle isolation thermique choisir ?

En termes simples, l’isolation thermique extérieure consiste à « envelopper » un bâtiment de matériaux isolants. Il s’agit d’une vraie révolution dans le monde du bâtiment, car il y a quelques années, si votre maison n’était pas isolée, la seule option disponible était l’isolation intérieure. Bien que cette méthode soit tout à fait valable et efficace, elle pas mal d’inconvénients qui rendent le processus assez handicapant pour les occupants du bâtiment. Dans la plupart des cas, les habitants devaient quitter la maison en temps de travaux pour éviter les produits isolants assez dangereux pour la santé. De plus, l’isolation intérieure fait perdre de la surface habitable à la maison, et force les propriétaires à refaire leur décoration, avec le coût inhérent que cela engendre.


Avec l’avènement de la technique d’isolation thermique extérieure, plus besoin de quitter la maison et il n’y a plus de risque de perdre en surface habitable. Les travaux se font totalement à l’extérieur, sans aucune contrainte ou risque pour les occupants du domicile. Le seul point à souligner ici est l’importance de bien choisir votre entreprise de construction, pour une isolation thermique extérieure faite dans les règles de l’art. Si vous habitez dans le 77, Couvreur 77 est une entreprise de couverture et de travaux de construction divers, spécialisée en isolation thermique extérieure, et plus particulièrement en isolation des combles.

Quels sont les avantages de l’isolation thermique extérieure ?

D’emblée, il faut savoir que l’isolation thermique extérieure est plus efficace que l’isolation intérieure. La technique permet d’envelopper le bâtiment dans une sorte de cocon thermique, généralement en polystyrène extrudé, ce qui permet d’atteindre des performances d’isolation exceptionnelles. De plus, l’isolation thermique extérieure inclut une isolation phonique de grande qualité, réduisant considérablement les bruits extérieurs (avions, trains, circulation…).

Par ailleurs, non seulement cette méthode ne réduit pas la surface habitable de votre logement, mais elle supprime également les ponts thermiques qui font perdre de la chaleur à certains points de jonctions. Ces deux arguments sont ceux qui font le plus écho auprès des propriétaires, séduits par l’idée de ne rien perdre en volumes intérieurs d’habitation. Quant aux ponts thermiques, qui correspondent à la conduction de la température d’un matériau, l’isolation thermique extérieure permet de les éliminer complètement en corrigeant les défauts initiaux du bâtiment non isolé.

Enfin, quand elle est bien exécutée, l’isolation thermique extérieure permet des gains financiers considérables, concomitants aux économies d’énergie que cette technique permet de réaliser, qui peuvent se chiffre en milliers d’euros. Et en prime, vous pourrez bénéficier d’aides financières publiques, qui peuvent atteindre 30% du coût total du chantier. Toutefois, et comme rien n’est parfait en ce bas monde, l’isolation thermique extérieure ne convient pas à certains types de bâtiments, notamment les constructions à larges surfaces vitrées.