Dans le contexte actuel, marqué par une réglementation environnementale plus stricte (notamment dans le cadre de la RSE, ou responsabilité sociétale des entreprises), mais aussi par un intérêt grandissant du public pour les questions liées à l’empreinte environnementale des marques, les entreprises ont tout intérêt à maîtriser leur consommation d’énergie.

L’économie d’énergie a donc des avantages à plus d’un niveau, mais comment s’y prendre sérieusement ? La réponse dans cet article !


L’audit énergétique : le préalable

Très peu pratiqué par les entreprises, l’audit énergétique, ou DPE (diagnostic de performance énergétique) permet d’identifier les « points de fuite » d’énergie au sein de l’organisation et le potentiel d’économie réalisable. Cela va de la conception du bâtiment qui abrite l’entreprise aux besoins énergétiques de fonctionnement de celle-ci. Justement, l’efficacité énergétique des bâtiments est un domaine qui a connu d’énormes avancées, grâce notamment aux technologies sans fils et celles introduites par l’IoT (Internet of Things, ou Internet des Objets), qui permettent de réduire considérablement la facture énergétique.

Ces solutions font partie aux méthodes actives d’économie d’énergie, par opposition aux procédés passifs qui, eux, doivent être introduits dès le stade de conception du bâtiment. Les solutions actives sont donc particulièrement intéressantes, puisqu’elles permettent de réduire considérablement la consommation d’un bâtiment non optimisé initialement pour l’efficacité énergétique. C’est exactement ce que propose Enless Wireless, une entreprise experte dans le domaine des technologies actives d’efficacité énergétique des bâtiments.

Une culture d’entreprise 100% économie d’énergie

Pour réaliser des économies d’énergie, toutes les équipes de l’entreprise doivent être impliquées. Et cela passe, d’abord, par une prise de conscience collective de l’importance de la réduction de l’empreinte environnementale de la société. Ensuite, il faut installer une culture de l’efficacité énergétique qui encourage les comportements responsables, et les récompense !

Inculquer et familiariser les collaborateurs avec les notions de développement durable, d’impact écologique de l’activité de l’entreprise sur son image de marque et, donc, sur ses revenus aidera à une prise de conscience collective des équipes sur l’importance et les conséquences concrètes de l’économie d’énergie en entreprise.

Des gestes simples pour réaliser des économies d’énergie en entreprise

Après avoir instauré une culture de l’économie d’énergie, celle-ci devra être déclinée en gestes simples et concrets, notamment :

Réduire la consommation du parc informatique

Plusieurs astuces permettent de réduire la consommation énergétique des appareils informatiques de l’entreprise. On peut, par exemple, remplacer les ordinateurs de bureau par des PC portables, qui consomment 50 à 80 % de moins qu’un poste fixe. Eteindre les ordinateurs, réduire le nombre d’imprimantes ou encore paramétrer la mise en veille des écrans… tous ces petits gestes, combinés, permettent de réelles économies d’énergie.

Attention à l’éclairage !

Là aussi, des petites astuces permettent de réduire la facture énergétique de l’entreprise, notamment : l’adoption des ampoules LED basse consommation (beaucoup moins énergivores que les ampoules classiques), l’extinction des lumières dans les bureaux et salles inoccupés, baisser le chauffage de quelques degrés…

Entretien des appareils et systèmes

Quand ils entretenus régulièrement, les systèmes de chauffage et de climatisation ont un meilleur rendement énergétique car ils fonctionnent de manière optimale. Il faut donc prendre l’habitude de vérifier l’état des serpentins et des sondes de température. Pensez aussi à nettoyer, voire changer les filtres de climatisation.