On ne dispose pas encore de statistiques officielles, mais on parle de près de 60 000 joueurs d’Airsoft en France. Certaines sources, un peu plus « optimistes », parle même du double de ce chiffre. Pourquoi donc un tel engouement pour ce sport ? Mais avant, qu’est-ce que l’Airsoft et d’où nous vient cette activité ?

Airsoft: un bref aperçu historique

L’Airsoft nous vient tout droit du Japon, pays où ce sport a été créé dans les années 1970. Pour comprendre pourquoi ce jeu est né au pays du Soleil Levant, il faut faire un peu d’histoire. Après la seconde guerre mondiale et la défaite du Japon, la possession d’armes à feu a été lourdement réglementée, notamment pour se conformer aux exigences du traité de paix imposé par les Américains. A cette époque, pour la population civile, il était très difficile de se procurer une arme à feu, même à des fins de collection.


Vers la fin des années 1960, et constatant l’engouement des collectionneurs japonais pour les armes à feu, la firme nippone Maruzen a vu qu’il y avait un marché à exploiter et s’est mise à fabriquer des répliques d’armes à feu en plastique à destination des collectionneurs. Peu à peu, ella a commencé à développer des répliques d’armes à feu en métal et en résine, avec quelques parties fonctionnelles, à l’exclusion de la propulsion de projectiles dangereux (balles réelles), interdite par la loi.

Ce n’est qu’au cours des années 1970 que l’entreprise commence à développer des répliques d’armes pouvant tirer, par air comprimé, des projectiles non dangereux , notamment des billes sphériques en plastique de 6 mm : c’est la naissance du pistolet à bille ! Très vite, ce produit gagne en popularité et des jeux opposant deux personnes ou deux équipes voient le jour au Japon, baptisés « Survival Games », l’ancêtre de l’Airsoft !

Airsoft : un paintball déguisé ?

On compare souvent l’Airsoft au Paintball, le fameux jeu de tirs à balles de peinture très populaire aux Etats-Unis. Là où l’Airsoft diffère du Paintball, c’est que le premier est beaucoup plus axé sur la simulation militaire. Dans la même veine, les « armes » utilisés au paintball ne ressemblent pas toujours à de vrais fusils, alors que les RIF pour Airsoft (« Realistic Imitation Firearms », pour « armes à feu imitées de manière réalistes ») sont, la plupart du temps, calqués sur de véritables armes à feu et sont presque indiscernables (à vue d’œil) des armes réelles.

Les joueurs d’Airsoft sont également plus enthousiastes que les « Paintballeurs », en cela qu’ils accordent une importance particulière à leurs équipements : on remarque en effet que les joueurs d’Airsoft sont généralement plus dédiés à s’habiller en tenues militaires plus réalistes.

Quid de l’Airsoft en France ?

Il faut dire que l’Airsoft est de plus en plus populaire en France, et le nombre des adeptes de la discipline augmente de jour en jour. Preuve en est la multiplication des forums dédiés au sujet et des associations de joueurs, en plus des sites spécialisés en produits et accessoires d’Airsoft. Toutefois, on ne peut dire avec précision le nombre de pratiquants d’Airsoft en France. Ce qui est sûr, c’est que l’engouement pour le sport n’est pas prêt de s’arrêter !