1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Blanchir les dents : les causes et les risques

Il y a de multiples facteurs qui font que les dents deviennent ternes et perdent leur éclat blanc et brillant. Cette décoloration peut être traitée avec des produits de nettoyage et de blanchiment règlementaires. Mais nettoyer les dents pour les rendre blancs se montre-t-il vraiment sans contraintes ?

Les causes fréquentes de dents décolorées

Souvenez-vous qu’un manque de calcium peut mener à une décoloration de dents. Aussi, de fortes doses de fluorure peuvent y créer des taches blanches. Il s’agit de la fluorose qui touche surtout les enfants de moins de six ans. Toutes personnes qui utilisent leurs dents pour manger et boire plus souvent courent alors plus de risques d’avoir des dents jaunies. Avec le temps, la dentition semble plus foncée et l’émail plus mince dû à l’usure, au broiement ou à la consommation fréquente d’aliments et de boissons trop acides. Une dentition altérée se remarque donc par l’émail noirci donnant à la dent une teinte jaune. De plus, l’entassement de plaques formées sur vos dents par les aliments mâchés peut les redonner une couleur jaune.

Les risques d’un blanchiment de dents

Avant de procéder à un blanchiment dentaire, prenez connaissance des risques possibles avec votre dentiste. C’est surtout le cas si vous envisagez de nettoyer vos dents avec un moyen de blanchiment fait maison. Les risques associés à l’azurage incluent la faiblesse des dents et les dommages causés aux racines de la dent. Pour ce qui utilise le charbon, sachez que son avalement se présente sans danger, mais l’agressivité du minéral peut détruire l’émail des dents s’ils se frôlent. Il faut donc veiller à ce que le charbon ne touche que très peu les dents au moment de l’application. Le but étant de ne pas les abîmer, les casser ou les détériorer.