1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

L’importance de faire un test d’amiante avant l’achat d’une maison

Les diagnostics tels que l’analyse d’amiante ne sont pas obligatoires à Montréal, au Québec. Ils ne sont réalisés qu’à la demande de l’acheteur ou des copropriétaires. Cependant, il convient de faire faire le diagnostic amiante pour protéger la santé des habitants de l’immeuble.

En quoi l’amiante est-il dangereux ?

L’amiante a, pendant des années, été utilisé en guise de matériau d’isolation thermique et acoustique. Il est apprécié pour sa résistance contre les incendies, mais également l’aspect technique de celle-ci. L’on a découvert toutefois qu’il s’agit de la seconde source de maladies mortelles, pour ne citer que le cancer des poumons et la mésothéliome. C’est en détachant et en se dégradant, que l’amiante se propage dans l’air ambiant et s’attaque aux organes. Il est donc plus que vital de faire le diagnostic amiante, bien que cette analyse ne soit pas impératif à Montréal. Pour cela, l’acquéreur de l’immeuble doit formuler sa requête de test d’amiante dans la région de Montréal. Ce diagnostic doit être réalisé par un expert certifié.

Comment se déroule un test d’amiante dans la région de Montréal ?

Le diagnostic amiante se décompose en 4 phases. D’abord, le diagnostic suivit de l’étude, puis du plan de retrait, et enfin les travaux de désamiantage si le test est positif. Le diagnostic sera effectué par une agence d’expertise accréditée, qui mandatera un diagnostiqueur. Ce dernier se rendra sur les lieux du test pour chercher les matériaux susceptibles de renfermer de l’amiante. S’il découvre la présence du matériau, une étude de diagnostic sera faite pour définir les zones. L’étape de retrait consiste en un confinement des zones à risques. Aussitôt faits, les travaux de désamiantage peuvent commencer, en commençant par une mise en sécurité des lieux. Ensuite, l’expert procède à l’élimination de l’amiante et à la libération des locaux, avant de faire des analyses et de traiter les déchets. Pour ce faire, il emploiera des détecteurs d’amiante pour déterminer les zones dangereuses pour les habitants.