1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Quelques facteurs de risques cardiaques à connaître

Les facteurs de risque sont des comportements ou des conditions qui augmentent vos chances de développer une maladie. Les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires sont aussi souvent des facteurs de risque d’autres maladies chroniques. De nombreux facteurs de risque sont liés. Par exemple, si une personne n’est pas physiquement active, elle est plus susceptible de faire de l’embonpoint et d’être hypertendue.

Les facteurs de risque de maladie cardiaque

Voici les facteurs de risque courants qui peuvent mener à une maladie cardiovasculaire :

Hypertension artérielle

L’hypertension artérielle, ou l’hypertension, est un facteur de risque majeur de maladie cardiaque. Si elle n’est pas contrôlée, l’hypertension artérielle peut affecter votre cœur et d’autres organes importants, y compris vos reins et votre cerveau. Comment lire et surveiller sa tension ? Il suffit d’utiliser un tensiomètre portatif. Parmi les tensiomètres les plus fiables, le tensiometre omron est l’un des plus précis.

Surpoids/obésité

L’obésité expose les gens à de nombreux risques de maladies chroniques, dont les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle, le diabète, l’arthrite et certains cancers. La perte de poids, même minime, peut réduire le risque de maladie cardiaque et améliorer la qualité de vie.

Usage du tabac

Le tabagisme augmente le risque de maladie cardiaque et de crise cardiaque. La nicotine contenue dans les cigarettes augmente la tension artérielle et le monoxyde de carbone réduit la quantité d’oxygène que votre sang peut transporter. L’exposition à la fumée secondaire d’autres personnes peut augmenter le risque de maladie cardiaque, même chez les non-fumeurs. Cesser de fumer peut aider à prévenir et à contrôler les maladies cardiaques.

Cholestérol élevé

Le cholestérol est une substance cireuse qui ressemble à de la graisse dans le corps. Elle est nécessaire au fonctionnement normal de l’organisme, comme la fabrication d’hormones et de vitamine D. Lorsqu’il y en a trop, elle peut s’accumuler dans les artères et causer des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux. Certains aliments contiennent du cholestérol, mais les aliments riches en gras saturés et en gras trans peuvent aussi augmenter le taux de cholestérol dans l’organisme.

Diabète

Le diabète est une maladie dans laquelle l’organisme ne fabrique pas d’insuline ou ne peut pas utiliser l’insuline qu’il fabrique aussi bien qu’il le devrait. Sans insuline, le glucose reste dans la circulation sanguine et ne peut être utilisé comme énergie par les cellules. Avec le temps, une trop grande quantité de glucose dans le sang peut causer de nombreux problèmes de santé, notamment des maladies du cœur, des maladies rénales, la cécité et la perte de membres. Le risque de décès par maladie cardiaque chez les adultes diabétiques est de deux à quatre fois plus élevé que chez les adultes non diabétiques.

Mauvaise alimentation/nutrition

De nombreuses études ont montré le lien entre l’alimentation et les maladies cardiovasculaires. Les régimes riches en gras saturés, en gras trans et en cholestérol ont été associés aux maladies du cœur et aux affections connexes, comme l’athérosclérose. De plus, une trop grande quantité de sel (sodium) dans l’alimentation peut faire augmenter la tension artérielle. Une alimentation riche en fruits et légumes peut prévenir et réduire l’hypertension artérielle, un facteur de risque majeur de maladies cardiovasculaires. Lorsque les gens mangent plus de fruits et de légumes, leur tension artérielle baisse.

Manque d’activité physique

Le manque d’activité physique est l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Le risque de maladie cardiovasculaire associé au manque d’activité physique est semblable à celui du tabagisme. Le manque d’activité physique peut également augmenter les risques de souffrir d’autres affections qui sont des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires, notamment l’obésité, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie et le diabète.

Pour en savoir plus, le site de la Fédération de Cardiologie.