Comment lutter contre l’humidité dans l’habitat ?


Cliquez pour évaluer!
[Total: 0 Moyenne: 0]

Les problèmes de l’humidité dans les habitations sont assez fréquents. Même en mettant en place toutes les mesures de prévention possibles, on finit toujours par faire face à un ou plusieurs problèmes d’humidité. De la prévention à la résolution des problèmes en passant par le diagnostic, voici quelques conseils pour lutter contre l’humidité dans votre habitat.

Les mesures de prévention

La meilleure façon de lutter contre l’humidité dans l’habitat est de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour la prévenir. Comme on dit, mieux vaut prévenir que guérir. Et ceci commence depuis la construction ou lors de la rénovation. Plusieurs actions permettent de renforcer l’étanchéité des murs et du sol contre l’humidité et de prévenir les problèmes d’humidité en général.

Vous pouvez par exemple injecter un produit hydrofuge dans le mur, appliquer une isolation additionnelle, utiliser un déshumidificateur industriel, etc. Vous trouverez une variété de produits dédiés à ce propos sur le site www.ecosystem-humidite.fr. Il existe aussi quelques astuces et règles simples qui vous permettent d’éviter autant que possible les problèmes d’humidité. Par exemple, vous devez aérer et ventiler suffisamment et régulièrement toutes les pièces de votre habitation.

Les experts du domaine recommandent d’aérer les pièces entre 5 et 10 minutes chaque jour afin de renouveler l’air et se débarrasser de l’excès d’humidité. Il faut également disposer d’assez de bouches d’aération afin d’assurer une bonne aération de la maison tout en préservant une bonne isolation. Vous devez évidemment réguler le climat dans votre maison, autrement dit maintenir l’humidité de l’air en équilibre. On recommande aussi de sécher le linge dans un endroit bien ventilé ou à l’extérieur, loin des murs.

Surveillance, contrôle et diagnostic

Quelles que soient les mesures préventives que vous avez mises en place dans votre habitation, il est important de toujours contrôler et surveiller tous les points sensibles aux problèmes d’humidité. Les conduites d’eau, la toiture, les gouttières et les bas des murs sont tous des points sensibles à l’humidité. Vous devez nettoyer régulièrement les conduites d’eau et les gouttières, inspecter les traces d’humidité sur la toiture et les murs, et vérifier s’il n’y a pas de trace de remontées capillaires au bas des murs.

Les remontées capillaires sont souvent à l’origine des problèmes d’humidité, et ont différentes causes comme la nature du terrain ou l’évacuation insuffisante de l’eau de pluie. La cuisine (en particulier entre l’évier et le mur) et la salle de bain sont les pièces les plus concernées par les problèmes d’humidité. Il est donc important de les inspecter régulièrement, les nettoyer, les sécher et les aérer suffisamment. Les signes de l’humidité sont nombreux : taches d’eau, auréoles, moisissures, condensation, bois gonflé, peinture écaillée, fissures, papier peint décollé, etc.

Résoudre les problèmes d’humidité

Si vous contrôlez régulièrement votre habitation, il serait possible de détecter les problèmes d’humidité assez tôt et les résoudre vous-même si possible. Or les problèmes d’humidité sont souvent compliqués et leurs origines ne sont pas faciles à détecter. Il vaut mieux faire appel à un professionnel qui sera capable de déterminer la cause exacte du problème.

Les solutions rapides comme le fait de couvrir le mur d’un produit imperméable ne résolvent pas le problème. Au contraire, ils cachent le problème et rendent la détection de son origine plus difficile. Un expert du domaine réalisera un diagnostic détaillé, déterminera les failles cachées et proposera des solutions adaptées au problème en main : remontées capillaires, condensation, infiltration, etc.

Une habitation doit maintenir un certain taux d’humidité pour être saine et confortable. Mais au-delà de 30 à 40% d’humidité, vous risquez des problèmes de santé en plus des problèmes d’humidité qui s’attaquent à votre maison.