1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Quelques informations sur l’éducation d’un chiot

Adopter un chien est une source de bonheur. Il est impossible de résister au charme inné de cette petite boule de poils. Mais pour qu’il puisse faire partie de la famille et grandir dans les meilleures conditions qui soient, il faut l’éduquer. En fait, il ne suffit pas de le nourrir et lui donner de l’affection. C’est grâce à une bonne éducation qu’il peut devenir un bon compagnon dans la vie.

Un apprentissage immédiat

En effet, l’éducation du chiot commence dès le premier jour où il franchit la porte de votre habitat. Il doit tout de suite se sentir chez lui. Voilà pourquoi, il faut lui aménager un coin spécial, bien sécurisant, confortable et facile à repérer. Ainsi, dès son arrivée, il va s’y diriger de son plein gré. Son espace à lui doit être bien équipé. Il faut y installer un couchage douillet et quelques jouets adaptés à son âge.

Il est tout aussi indiqué d’eduquer son chiot dès les premières semaines. Il ne faut pas attendre qu’il s’habitue à faire des bêtises et à adopter des comportements gênants avant de le corriger. Bien sûr, on doit débuter avec les indications de base comme l’apprendre à ne pas sauter, ne pas mordiller, ne pas aboyer quand il le veut et aussi à rester propre.

Les techniques à appliquer

Comment donc éduquer son chiot ? Comment cette petite boule de poils peut-elle arriver à comprendre ce qu’on lui dit et à assimiler l’apprentissage ? Pour commencer, il est interdit de faire peur à l’animal. Voilà pourquoi, on doit agir avec douceur. Il faut aussi débuter avec des exercices simples et non dangereux. Le but est de limiter le risque d’échec. Même si votre petit toutou a du mal à accomplir un exercice, il faut le féliciter, histoire de l’encourager.

En d’autres mots, la séance doit s’achever par une note positive. Ainsi, le chiot ne sera pas tenté d’abandonner. Bien sûr, la durée de la séance est limitée à 10 minutes au maximum. Notons en effet que le temps de concentration du chiot est faible. Si l’apprentissage dure longtemps, il risque de le trouver trop contraignant. Du coup, il n’aura aucun plaisir à exécuter les exercices. Or, un apprentissage réussi est accompli dans la bonne humeur.

Les premiers ordres à donner

Eduquer un chiot, c’est aussi l’apprendre à se soumettre à certains ordres du genre : assis, stop, couché, au pied ou pas bouger. L’animal doit surtout comprendre le rappel au pied. Sa sécurité en dépend. En effet, quand il comprend bien cet ordre, on peut l’emmener se promener dans la rue en toute sérénité. Les risques d’accident sont évités. Chaque fois qu’il réussit un exercice, n’oubliez pas de le récompenser. Pour qu’il soit bien motivé, pensez à lui offrir la récompense qui lui plaît. Caresse, friandise, partie de jeu…à vous de deviner en observant votre chiot !

Attention ! Il est interdit de sanctionner le chiot. Il risque de considérer la punition comme une agression. Si la technique que vous avez adoptée n’a pas donné le résultat escompté, pensez à adopter une autre méthode. Sachez qu’éduquer un chiot requiert beaucoup de patience et de persévérance.