D’où viennent les infections de la peau ?

bacterie

Les infections bactériennes de la peau (aussi connues sous le nom de pyodermas) peuvent être causées par un large éventail de bactéries différentes – le plus souvent par des staphylocoques ou des streptocoques, ou parfois par les deux organismes ensemble. Les bactéries moins courantes peuvent également jouer un rôle chez les personnes hospitalisées, celles qui vivent dans une maison de soins infirmiers ou pendant certaines activités comme le jardinage ou la baignade dans un étang ou un océan.

Dans la majorité des cas, il existe des caractéristiques morphologiques distinctes qui permettent aux cliniciens de reconnaître les affections potentiellement traitables et réversibles. Par conséquent, la plupart des infections cutanées causent de l’œdème, de l’érythème ou d’autres signes d’inflammation, mais peuvent aussi donner lieu à une accumulation focale de pus ou de liquide (comme des furoncles et des vésicules, respectivement) comme dans le cas de l’érysipèle de la jambe.

L’examen clinique et, dans certains cas, la coloration microbiologique et la culture du pus ou de l’exsudat sont habituellement adéquats pour établir un diagnostic. Lorsque la mise en œuvre d’un traitement antibiotique est nécessaire, les médicaments actifs contre les micro-organismes gram-positifs (comme les pénicillines de deuxième génération, les céphalosporines et les fluoroquinolones) devraient être considérés comme une thérapie de choix, et les tests de sensibilité d’un isolat supposé devraient être effectués, car la résistance est en progression.

Voir également cet article qui traite de l’érysipèle.