Les traboules, une particularité lyonnaise

Les traboules de Lyon

S’il y a bien une chose à visiter si vous avez l’occasion de passer un week-end dans la ville des lumières, ce sont les traboules. Disséminées dans le vieux Lyon, ces passages secrets recèlent pleins de mystères. Aujourd’hui, personne ne sait exactement pourquoi ces passages sont en si grand nombre spécifiquement dans la ville de Lyon. Le mystère demeure…

Les traboules de Lyon

A Lyon, on dénombre plusieurs centaines de traboules. Situées pour la plupart sur la presqu’ile, le vieux Lyon ou la Croix-Rousse, ces passages permettent de relier deux rues parallèles à travers une cour intérieure d’immeuble. Souvent obscures et avec un charme si particulier par rapport à leur architecture, toutes les traboules sont différentes et c’est un véritable plaisir de s’y aventurer même en famille. La plupart d’entre elles sont ouvertes au public même si quelques une restent fermées car il faut savoir que les immeubles abritant ces joyeux du patrimoine sont habités tout au long de l’année. D’où l’importance de les visiter avec calme pour ne pas déranger les occupants.

La longue traboule

Cette traboule est caractéristique par sa longueur. C’est aussi l’une des plus visitées et appréciées du public. Elle ne traverse pas moins de 5 cours et 4 immeubles. Pour y accéder, il faut emprunter l’entrée du 54 rue Saint-Jean pour sortir au niveau du 24 rue du Bœuf ou inversement. Bien évidemment, la traboule est accessible uniquement en journée