1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...

Maison passive : définition, caractéristiques et avantages

Avez-vous déjà entendu parler de la construction passive ? En effet, pour la construction des bâtiments, vous avez le choix entre une construction traditionnelle et une construction passive. Celle-ci présente des caractéristiques différentes et des avantages qu’il est important de connaître avant de faire votre choix.

Qu’est-ce qu’une maison passive ?

Comme on a dit, un bâtiment peut être construit selon un modèle traditionnel ou selon le modèle passif. On distingue souvent entre construction passive et traditionnelle de la manière suivante : un bâtiment traditionnel a besoin de chauffage pour assurer confort et bien-être, alors qu’un bâtiment passif n’a pas besoin de chauffage. Or cette seule différence génère des propriétés et techniques de construction différentes. La maison passive est une maison chauffée sans chauffage. Et pour pouvoir se passer du chauffage, une parfaite isolation de la maison doit être assurée afin d’éviter toute perte de chaleur. En apportant un niveau d’isolation adéquat, on s’assure qu’aucune perte de chaleur interne (chaleur dégagée de l’intérieur) ne se produise et que la chaleur interne combinée à la chaleur extérieure de l’ensoleillement est suffisante pour répondre aux besoins de chauffage de la maison passive. Cela nécessite d’optimiser l’isolation thermique, l’étanchéité à l’air et la ventilation. Si vous êtes en Normandie, vous pouvez profiter de l’expertise de la société Cordhomme & Bois dans ce domaine.

Quels sont les avantages d’une maison passive ?

Si l’on met surtout en avant les avantages économiques de la construction passive, il ne faut pas oublier le gain de confort et de bien-être qu’elle apporte et qui est aussi, si ce n’est plus important. Une maison passive ne connaît pas de perte de chaleur et n’a donc pas besoin de chauffage. Ce n’est pas pour dire que le chauffage est mauvais. Dans une maison traditionnelle, on ne pourrait pas assurer un bon niveau de confort et des conditions optimales de vie sans chauffage. Mais il ne faut pas nier que le chauffage présente aussi des inconvénients. En plus des coûts engendrés par l’installation et l’utilisation permanente, les systèmes de chauffage contribuent à la pollution de l’air et engendrent avec le temps une diminution des zones de confort dans les intérieurs. Une maison passive par contre est mieux isolée, donc plus performante d’un point de vue énergétique et économique. La ventilation est assurée par un seul passage, ce qui permet d’éviter les fuites d’air et les courants d’air. On utilise souvent une ventilation double flux qui en plus d’éviter l’introduction de l’air extérieur assure une excellente qualité de l’air intérieur.

Une construction passive est-elle plus chère ?

Tous les avantages cités en haut sont intéressants, mais vous vous demandez sans doute à quel prix ? En effet, il est normal quel que soit le domaine qu’une meilleure performance engendre un prix plus élevé. Ainsi, la construction d’une maison passive est certainement plus chère, si l’on considère seulement le coût d’investissement initial. Pour la construction neuve d’un bâtiment passif, on estime une augmentation des coûts de 5 à 10% par rapport à la construction traditionnelle avec norme RT 2012. À noter que l’augmentation du prix dépend aussi des matériaux utilisés pour la construction et pour l’isolation. Par exemple, il n’y a pas vraiment de différence de prix entre une construction passive et une construction traditionnelle en tertiaire. De plus, le coût de fonctionnement est nettement réduit pour une maison passive grâce aux économies d’énergie réalisées. En fin de compte, l’investissement initial est rapidement et mieux amorcé.

L’économie énergétique n’est pas la seule raison de choisir une maison passive, mais surtout la qualité de vie et le confort qu’elle permet.