1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Investir dans la pierre en Allemagne, les points à tenir en compte

L’Allemagne a consolidé sa position de première destination pour les investisseurs immobiliers européens en 2017, en enregistrant sa deuxième meilleure année d’investissement. Cette poursuite de l’intérêt des investisseurs mondiaux signale une autre année exceptionnelle en 2018. Les volumes d’investissement annuels ont atteint 60,2 milliards de dollars américains en 2017, marquant ainsi la sixième année consécutive de croissance. Les résultats annuels ont été de neuf pour cent supérieurs à ceux de 2016 et presque deux fois supérieurs à ceux de 2012. Alors, si vous aussi vous souhaitez profiter de cette manne immobilière, voici quelques points que vous devrez tenir en compte.

Contexte économique prometteur

La performance exceptionnelle de l’Allemagne en matière d’immobilier est en partie alimentée par le renforcement des perspectives économiques dans l’ensemble de la zone euro. En 2017, la zone euro a balayé les questions entourant à la fois le ralentissement du programme d’achat d’actifs de la Banque centrale européenne et les négociations sur le Brexit pour atteindre son niveau de croissance le plus élevé depuis une décennie.

La situation économique en Allemagne reflète son contexte régional, ce qui rassure davantage les investisseurs immobiliers commerciaux pour qui les perspectives sont restées uniformément positives en 2017. La croissance annuelle de la production en Allemagne a atteint 2,2%, son niveau le plus élevé depuis 2011. Le chômage est à son niveau le plus bas depuis la réunification et devrait encore baisser, tandis que la production industrielle augmente et la consommation augmente.

Un large choix au niveau des secteurs immobiliers

Le secteur des bureaux et de la logistique en Allemagne a continué de faire figure de favori parmi les investisseurs mondiaux. Mais alors que le secteur de la logistique a attiré plus de capitaux transfrontaliers en 2017 que l’année précédente, les investisseurs offshore continuent de s’accumuler principalement sur le marché des bureaux. Ainsi, vous aurez le choix d’investir dans une SCPI dédiée aux immobiliers résidentiels ou professionnels.

En effet, le marché a représenté 43% de l’ensemble des entrées transfrontalières de 2014 à 2017, les marchés «Big 7» allemands de Berlin, Cologne, Düsseldorf, Francfort, Hambourg, Munich et Stuttgart se taillant la part du lion. Berlin, en particulier, a reçu un montant record de 4,9 milliards de dollars d’entrées transfrontalières.

Cela s’explique certainement par les marchés du travail qui ont bénéficié de l’environnement macroéconomique favorable qui, à son tour, s’est traduit par une forte demande d’espace pour les occupants. Un nombre record de 4,2 millions de mètres carrés d’espaces de bureaux a été repris sur les marchés des Big 7 en 2017, soit 7% de plus que le précédent record de 2016.

Cependant, la demande croissante des entreprises en expansion et le manque d’offre ont créé un manque important d’espace, faisant baisser les taux d’inoccupation tout en augmentant simultanément les loyers. Les sous-marchés les plus recherchés de l’Allemagne parmi les 7 grands ont augmenté de 4,1% en 2017, Berlin étant le pays qui a connu la plus forte hausse de 11%.