Test de paternité sans père, ni mère, ni enfant


Faire un test d’ADN en secret sans que nul ne sache ? C’est une question très commune posée par de nombreux clients quand ils contactent un laboratoire pour un test de paternité.

Beaucoup de gens cherchent un moyen de tester sans qu’une ou plusieurs personnes ne le sachent. Voulez-vous savoir comment?

Tous les tests ADN légaux nécessitent une signature de consentement de la personne dont les échantillons ont été soumis. Les échantillons fournis pour les mineurs de moins de 18 ans doivent être signés par un tuteur légal. Donc, si vous voulez faire un test de paternité légal en utilisant des échantillons de pommettes pour la mère, le père potentiel et l’enfant, cela ne peut pas être un secret.

Est-ce qu’on peut donc envoyer une brosse à dents ou une brosse à cheveux ?

En effet vous pouvez, mais le test de spécimen spécial demande toujours le consentement de tous les participants ou les échantillons ne seront pas testés. De plus, des critères très spécifiques doivent être remplis pour que les laboratoires puissent accepter ces types d’échantillons pour les tests surtout pour un test de paternité en France.

Quelques détails sur les tests d’échantillons spéciaux:

Certains laboratoires doivent d’abord faire un test de viabilité pour les spécimens spéciaux, afin de déterminer si suffisamment d’ADN peut être extrait. Les frais de tests pour la viabilité sont non remboursables. Le laboratoire a besoin de plus d’informations, telles que l’échantillon, l’âge de l’échantillon et la quantité qu’il contient. Gardez à l’esprit que le traitement d’un échantillon spécial ne garantit pas qu’il y aura suffisamment d’ADN pour les tests.Dans le cas où vous avez déjà essayé de parler à la personne, en lui faisant savoir les avantages de trouver la vérité et en ayant la tranquillité d’esprit, mais malgré tout, elle ne bouge pas.

Sachez que c’est un problème très fréquent, mais pas de panique, c’est à ce moment que d’autres tests de relation sont utiles. Beaucoup de laboratoires proposent des tests d’ADN grand- parent, frère et avunculaire. Il est tout à fait compréhensible qu’il y ait des circonstances où un participant n’est pas disponible ou disposé à subir un test. Ces tests fournissent un moyen de répondre aux questions de paternité en utilisant des parents au premier degré. Gardez à l’esprit que tous les types de tests nécessiteront le consentement des participants qui doivent envoyer leur ADN.