L’installation d’un décanteur lamellaire dans des bassins de décantation est recommandée afin d’optimiser l’efficacité du processus. Toutefois, il faut savoir que le système lamellaire varie en fonction du besoin en décantation. Pour cette raison, il est conseillé de passer commande d’un système sur mesure afin d’obtenir satisfaction. Mais comment bien choisir les lamelles d’un décanteur lamellaire ?

Le débit d’écoulement des eaux usées

La position et forme des lamelles d’un décanteur doit respecter le débit d’écoulement des eaux traitées. Elles doivent laissent les eaux circuler librement et dans un sens contraire à celui emprunté par les particules solides. Ainsi, la mise en place d’un système de supportage est à éviter étant donné qu’il risque d’empêcher l’écoulement et d’entraver par la même occasion le processus de décantation.


La répartition des eaux et l’écartement des lamelles

Dans un bassin de décantation équipé d’un décanteur lamellaire, chaque cellule doit présenter le même débit d’eau afin d’éviter les survitesses. Ces dernières peuvent occasionner la dégradation de la décantation.

Par ailleurs, l’écartement des lamelles doit être étudié soigneusement. Elles ne doivent ni trop écartées, ni trop rapprochées. L’objectif est que les lamelles séparent bien les corps solides du liquide et qu’elles soient faciles à nettoyer.

La surface de décantation

La décantation est meilleure quand la surface de décantation est importante. Toutefois, la gestion de cette surface doit être assurée par un technicien expérimenté pour éviter la diminution de l’efficacité du processus. Pour éviter les soucis d’ordre technique, il est conseillé de s’adresser à un professionnel comme ecotechniques.eu pour la commande d’un décanteur lamellaire. Ce dernier met en location des matériels de grande qualité et s’assure de leur maintenance pour une utilisation optimale par les clients.

La nature des lamelles et leur forme

L’achat d’un décanteur lamellaire ne doit pas se faire au pif. Il est préférable de s’adresser à un professionnel qualifié. En effet, la nature et la forme des lamelles dépendent du besoin en décantation. Lors de l’achat ou de la location d’un tel matériel, il faut commencer par décliner ses besoins au professionnel. Celui-ci propose ensuite un devis de l’équipement correspondant à ses besoins. Ainsi, le matériel livré sera du sur-mesure et correspondra parfaitement à ses attentes. Il ne faut pas non plus négliger le tarif, mais ce qui est sûr, c’est que le décanteur lamellaire est moins cher que d’autres équipements dédiés au traitement des eaux usées.