Aujourd’hui avec le développement des tutos, de nombreux sites se sont improvisés en astuces dans le cadre du débouchage des canalisations. Mais cela n’empêche pas l’efficacité des bonnes vieilles méthodes telles que celle de l’utilisation du furet plomberie. À quel moment précis faut-il avoir recours au furet plomberie ? Vous trouverez les réponses dans les lignes suivantes.

Quand le bouchon est solide

On va distinguer deux principaux types de bouchon : celui qu’on va qualifier « d’organique » et celui qui va plutôt être traité de solide ou de non organique. Les furets plomberie n’ont que très peu de prises face aux bouchons organiques (même s’ils peuvent les déloger). C’est essentiellement dû au fait que ces bouchons sont des amas de déchets organiques.

Par contre, face à des bouchons plus solides, le furet plomberie a toutes ses chances. Grâce à son extrémité crochue, il peut déloger le bouchon, l’enlever, ou même le détruire complètement. C’est pourquoi il est plus recommandé de servir d’un furet plomberie lorsqu’on est face à ce type de bouchon.

Quand les autres méthodes ne fonctionnent pas

Souvent, lorsqu’une canalisation se trouve bouchée, les gens ont recours à des méthodes traditionnelles telles que celle de la ventouse. Il y a aussi celle du mélange incluant vinaigre et eau chaude. Le recours à ces méthodes peut être couronné de succès, mais lorsque cela n’est pas le cas, il faut se tourner vers le furet plomberie.

En effet, c’est souvent face à un bouchon d’une certaine consistance que les méthodes conventionnelles échouent. Mais, face au crochet du furet plomberie et à sa résistance, ce genre de bouchons est souvent complètement détruit.

Comparé au temps que met la casserole d’eau à bouillir et aux multiples efforts nécessités par la ventouse, tenter de déboucher sa canalisation avec un furet plomberie est un processus facilement entreprenable qui ne va pas prendre trop de temps s’il est bien exécuté.