5 grands parcs nationaux de Madagascar à voir absolument


Connu pour ses nombreux attraits touristiques, Madagascar fait l’unanimité auprès des visiteurs venus du monde entier. Ses grands parcs nationaux sont l’une des attractions qui attirent davantage les voyageurs tant nationaux qu’internationaux. Explorez à travers ce guide les 5 réserves de la grande Ile à voir absolument !

Le Parc national d’Andasibe Mantadia

Anciennement connu sous le nom de la réserve du Périnet, le Parc national d’Andasibe est localisé à environ 150 km de la capitale Antananarivo.

Le parc est une zone protégée de 155 km2 dont le Parc national d’Andasibe composé principalement de forêts humides qui ont été exploitées, tandis que Mantadia est principalement une forêt ancienne.

L’Indri est le plus célèbre des résidents du parc en tant que plus grande espèce de lémuriens survivants. Les lémuriens bruns, les lémuriens à tête noire et blanche, les sifaka à diadème et les lémurs bambou gris sont les autres espèces qui peuvent être rencontrées au sein du site.

Le Parc national de Ranomafana

Signifiant «eau chaude» en malgache, en raison des sources chaudes trouvées dans la région, le Parc national de Ranomafana est l’un des parcs nationaux les plus pittoresques présents dans la Grande Ile.  Couvrant une zone montagneuse de 415 kilomètres, il est situé à des altitudes qui varient entre 800 et 1200 mètres dans un vaste territoire, composé principalement de forêt tropicale dense. Le rare lemur bambou doré a été découvert ici en 1986 par le Dr. Patricia Wright, ce qui a conduit à l’obtention du statut de Parc national. Il fournit maintenant un environnement protégé pour ces animaux en voie de disparition et est l’un des arrêts les plus accessibles et attrayants de l’île sur n’importe quel itinéraire.

Le Parc national de l’Isalo

Le Parc national de l’Isalo est comme un musée dédié à l’art du canyon et du désert. Les gorges sont remplies de graminées de savane jaune, de buttes sculptées, de parois rocheuses verticales et, surtout, de profonds fonds de canyon traversés par des ruisseaux, une végétation luxuriante et des bassins pour nager. Le paysage est digne des plus cartes postales du monde grâce à la lumière, culminant des couchers de soleil extraordinaires sous un grand ciel.

 

 

Le Parc national Tsingy de Bemaraha

Situés à 300 km à l’ouest d’Antananarivo, les Tsingy furent le premier refuge des habitants de l’île. Ils offrent l’un des paysages les plus spectaculaires de Madagascar. C’est pourquoi les Tsingy de Bemaraha ont été les premiers sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez admirer ces paysages fabuleux avec des pointes acérées.

Le Parc national Tsingy de Bemaraha compte un nombre considérable d’espèces endémiques et diverses. Près de 400 espèces animales (mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens) sont répertoriées dans le parc, et pas moins de 900 plantes indigènes de l’île y poussent.

Le Parc national d’Akarafantsika

Le Parc national d’Ankarafantsika est situé dans la région de Boina au nord-ouest de Madagascar. Il couvre une superficie de 135 000 hectares à une altitude de 250 mètres. Le plus haut sommet est de 350m. Il y a cinq rivières majeures qui traversent le parc. Plusieurs lacs, tels que Tsimaloto, Ampijoroa, Antsimalo et Ankomakoma sont les derniers refuges de poissons indigènes, d’oiseaux aquatiques et de crocodiles. En outre, les lacs sont des sanctuaires pour les indigènes de la région. Le paysage du parc est très alterné avec différents types de forêts et de savanes. Un point culminant du parc est le Lavaka d’Ankarokaroka, un paysage lunaire né de l’érosion massive. Diverses espèces endémiques vivent et poussent dans ce massif sableux.

La majorité de ces sites est accessible à partir de routes en bon état, bien que certaines d’entre elles telle le Mantadia n’est accessible que par des routes boueuses qui nécessiteront probablement un transport à quatre roues motrices avec un bon dégagement, nous vous recommandons de choisir la location de voiture Madagascar pour accéder facilement à ces réserves.