arbre fruitier

Aujourd’hui, nous parlerons jardin, plus précisément des arbres fruitiers que l’on peut facilement planter chez soi. Ils offrent de l’ombre en été, donnent de magnifiques floraisons décoratives pour l’espace extérieur et surtout, ils procurent de bons fruits frais à la saison des récoltes, voire après. Souvent oubliés des propriétaires qui ont tendance à penser qu’ils sont trop difficiles à cultiver et à entretenir, les arbres fruitiers à la maison apportent pourtant de nombreux avantages. Il faut juste choisir une variété tenace qui résiste parfaitement aux insectes, aux parasites et s’adapte bien à votre climat. Voici les arbres fruitiers que vous pouvez facilement planter chez vous.

L’abricotier

Les abricotiers sont cultivés depuis des siècles dans les régions méditerranéennes puisqu’ils ont, dans la majorité des cas, besoin de chaleur pour bien s’épanouir et se développer comme il faut. Mais pour les endroits frais comme la France, il existe maintenant des variétés telles que le Bergeron et le Rouge du Roussillon qui peuvent résister à des températures très basses, jusqu’à -15°C. S’il fait encore plus froid en hiver, il faut juste penser à protéger l’arbre dans un abri. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les abricotiers nains sont très conseillés. Ils sont plus faciles à couvrir durant la période du grand froid et s’adaptent à tous les jardins, même les petits. Pour que la culture soit fructueuse, il faut planter l’abricotier dans du sol chaud et perméable. En été, il faut qu’il soit bien ensoleillé et profite d’une aération normale. Les vents froids du printemps peuvent toutefois le fragiliser, il faut donc le protéger de ce facteur.


Le poirier

Il s’agit d’un arbre fruitier qui peut être cultivé de différentes manières et c’est naturellement son meilleur atout. Il peut être planté dans votre jardin sous sa forme d’arbre classique, en buisson dans un bac sur votre terrasse ou palissé contre votre mur.  Le choix de son emplacement vous appartient totalement. Il faut juste choisir la bonne variété de poirier en conséquence. Dans tous les cas, les poiriers aiment le soleil ainsi que la terre riche et fraîche. Le sol enrichi en calcaires et trop humide est déconseillé. L’une des variétés les plus prisées est la Beauté Flamande grâce à son auto fertilité. Pour les autres espèces, il faut les cultiver par paire pour obtenir beaucoup de fruits. Les variétés estivales telles que le Docteur Jules Guyot et le William’s sont à privilégier puisqu’elles résistent bien à la sécheresse. L’arrosage quotidien est bien évidemment indispensable. La récolte a lieu en septembre et les poires peuvent facilement être conservés dans un endroit frais écarté de tout nuisible jusqu’en janvier.

Le pommier

Les variétés de pommier sont innombrables mais la bonne nouvelle c’est que la plupart se cultive sans problème partout en France. Le plus grand avantage de cet arbre fruitier, c’est qu’il permette une longue période de récolte qui s’étend de juillet à octobre. C’est pour vous dire qu’en ayant un pommier chez vous, vous pourrez consommer des pommes qui sont connues pour leurs mille et une vertus sur la santé pendant au moins 10 mois par an. Il faut quand même noter que certaines variétés sont plus adaptées au climat froid comme la Melrose, La Belle de Boskoop, le Cox Orange ou le Jonagold. Tout comme la majorité des poiriers, les pommiers se cultivent par deux. Il faut planter un pommier à côté d’un autre pour avoir des fruits. Pour la plantation, il faut privilégier un sol riche et perméable profitant du soleil.

Voilà 3 arbres fruitiers que vous pouvez avoir chez vous. Vous avez le choix selon vos préférences. Le cerisier, le figuier et le noisetier constituent également d’autres options.