1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Manger des aliments transformés : pourquoi c’est néfaste pour la santé et la ligne ?

Les aliments transformés présentent un aspect vraiment pratique, et tous ne sont pas forcément mauvais. En effet, cela dépend fortement du niveau de transformation. Certains aliments peuvent être acceptables, comme les légumes pré-coupés, ou les fruits en conserve dans leur jus, ne sont que deux exemples.

Cependant, parfois la commodité peut signifier de grandes quantités de sodium caché, de graisses et de sucre. Ce qui fait que manger ces aliments transformés est toujours une mauvaise nouvelle pour la santé et le contrôle du poids, même si vous suivez un régime hypocalorique de 1 000 calories en même temps. Lisez la suite pour en savoir davantage.

Qu’est-ce qu’un aliment transformé ?

Un aliment transformé est un aliment dont la forme originale trouvée dans la nature a été en quelque sorte changée. Par exemple, lorsque l’on cuisine de la viande ou des légumes, cette action peut être considérée comme une transformation. Parce que la cuisson de ces aliments change leur composition nutritionnelle. Peu importe ce que vous trouvez dans le magasin, qui ne peut pas être trouvé dans la nature est un aliment transformé. Donc, en résumé toute la nourriture que l’on trouve dans un magasin, mais pas dans la nature, est un aliment transformé.

De façon générale, nous pouvons diviser les aliments transformés en deux types : ceux qui sont ultra-transformés et ceux qui sont légèrement transformés.

  • Les aliments légèrement transformés sont traités sans avoir besoin de requérir à l’utilisation d’une technologie moderne. À titre d’illustration, les fruits ou les légumes déjà coupés, emballés dans un récipient en plastique ne sont pas lourdement transformés.
  • Les aliments ultra-transformés sont tous des aliments qui n’existent que grâce aux progrès de la technologie. C’est pourquoi on les appelle aussi aliments industriels. À l’instar du pain blanc, du sucre pur, de la viande transformée incluant des conservateurs supplémentaires, des boissons gazeuses avec des édulcorants artificiels, etc. Si vous adoptez un régime limité à 1 000 calories comme ici dans le but de perdre du poids et que des aliments ultra-transformés font tout de même partie de votre alimentation, vos chances de mincir s’en verront réduites.

Ci-dessous, vous verrez plus particulièrement les raisons d’éviter les aliments ultra-transformés.

Les aliments ultra-transformés contiennent bien plus de sucre que vous ne l’imaginez probablement

L’un des premiers points négatifs des produits très transformés qu’il faut prendre en considération est leur forte teneur en sucre. En fait, quasiment tout le monde sait que la nourriture industrielle est pleine de glucides. C’est même tellement évident qu’il ne serait même pas nécessaire de le mentionner, sauf que cette teneur en sucre est encore pire que ce vous pensez probablement.

Selon des études, la consommation de sucre serait de 30 kilos en moyenne par personne et par an en France. La moitié de cette ration de sucre est consommée à notre insu, à cause des aliments industriels. Par ailleurs, il est important de noter qu’en moyenne, 21 % des calories apportées par les aliments industriels proviennent de sucres ajoutés. Cela peut même inclure la nourriture telle que la pizza dont les sucres cachés sont apportés, par exemple, par sa sauce tomate.

Éviter de manger de la nourriture ultra-transformée est donc un moyen très efficace dans le but de réduire considérablement la quantité de sucre présente dans votre alimentation. Cela n’en sera que bénéfique pour votre santé et diminuera de manière efficiente votre apport calorique journalier. Aussi, avant d’acheter un aliment transformé dans un magasin, vérifiez ses informations nutritionnelles pour voir quelle est la quantité de sucre ajouté par portion.

Votre corps brûle moins de calories qu’il ne le devrait

Un des points essentiels que l’on doit prendre en considération lorsque l’on choisit notre nourriture est de savoir comment notre organisme va l’utiliser. En moyenne la dépense d’énergie liée à l’acte alimentaire (digestion, assimilation des nutriments) représente environ 10 à 15 % de notre dépense totale sur 24 heures.

Toutefois, il faut savoir que ce pourcentage change en fonction du type d’aliment que l’on mange. Par exemple, une étude comparant la consommation de sandwiches préparés avec des aliments légèrement transformés ou ultra-transformés a mis en avant que les gens ont brûlé deux fois plus de calories lorsqu’ils consomment du fromage et du pain qui n’ont pas été lourdement transformés.

L’une des raisons est que la majeure partie des fibres alimentaires contenues dans les aliments entiers est éliminée par les étapes nécessaires à la transformation des ces derniers. En conséquence, cette absence de fibres entraîne une dépense calorique moindre pour que notre corps digère et assimile la nourriture transformée. Par ailleurs, lorsque nous mangeons des aliments hautement transformés, nous absorbons plus de produits malsains et mangeons en plus grande quantité. Aussi, pour réussir à perdre du poids en suivant un régime faible en calories, faites la part belle aux aliments naturels, tels que les fruits et légumes bien évidemment !

La nourriture ultra-transformée contient souvent de mauvais gras et des ingrédients artificiels

Dans le but de rendre leurs produits alimentaires plus abordables et moins sensibles à l’oxydation, les industriels ont souvent recours à des huiles végétales et les huiles végétales raffinées qui sont hydrogénées. Il s’agit d’un processus qui les transforme en gras trans. Vous n’êtes sans doute pas sans savoir que ces gras trans sont extrêmement nocifs pour l’organisme et peuvent entraîner de nombreux effets néfastes pour la santé. Par ailleurs, il faut préciser que même les huiles traitées qui ne sont pas hydrogénées doivent être évitées. Ces huiles ont une teneur trop élevée en acides gras oméga-6, lesquels peuvent augmenter les inflammations et le phénomène d’oxydation dans le corps.

En complément, des additifs alimentaires entrent aussi dans l’élaboration des aliments ultra-transformés. Ces substances ont pour objectif de changer la couleur de la nourriture, de la rendre plus goûteuse, de modifier ses arômes, etc. Certes, tous les additifs alimentaires ne sont pas nocifs, mais ceux qui sont d’origine artificielle peuvent être vraiment dangereux pour la santé.

Les aliments industriels peuvent entraîner des troubles au niveau de la santé

Un niveau d’inflammation élevé dans votre métabolisme est l’un des problèmes causés par consommation d’aliments industriels, ce qui conduira à un système immunitaire moins efficient. La raison est que vos défenses immunitaires devront se concentrer sur la lutte contre les radicaux libres et les toxines présentes dans les aliments transformés, ce qui vous rendra plus faible et sensible aux soucis de santé. Vu que vous serez plus exposés aux bactéries et virus.

En outre, une étude réalisée par des chercheurs de l’INSERM, de l’INRA et de l’Université Paris 13 a mis en avant que le fait de consommer des aliments ultra-transformés serait lié à l’augmentation du risque de cancer. Ces scientifiques ont découvert qu’un régime alimentaire dont la proportion de nourriture industrielle est augmentée de 10 % était lié à une augmentation de plus de 10 % du risque de développer un cancer.

Conclusion

La meilleure stratégie pour garder où retrouver la ligne, et rester en bonne santé est d’éviter toute nourriture qui ne peut pas être trouvée dans la nature. De cette manière, vous vous épargnerez également d’avoir à comparer les étiquettes et à lire la liste de tous les ingrédients. Préférez-leur par exemple les 6 super aliments à manger au petit-déjeuner présentés dans cette vidéo :