L’infection urinaire, qu’est-ce que c’est ?


Cliquez pour évaluer!
[Total: 0 Moyenne: 0]

L’infection urinaire est une maladie très courante. Il existe différentes causes à cette dernière mais elle est principalement due à une infection bactérienne du système urinaire. L’infection urinaire la plus courante et la plus connue est celle de la vessie, appelée « cystite ». Cependant, il existe en réalité plusieurs types d’infection urinaire suivant la localisation de l’inflammation.

La cystite infectieuse, une infection urinaire très courante chez la femme

La cystite est le type d’infection urinaire la plus fréquente. Elle atteint principalement les femmes, peu importe l’âge. Elle se caractérise par une inflammation de la vessie suite à la colonisation d’un agent bactérien au nom assez complexe, l’Escherichia coli. Cette bactérie se trouve naturellement dans notre flore intestinale. Il arrive, dans diverses situations, qu’elle atteigne l’urètre remonte vers la vessie et y provoque une inflammation. Non soignée, la cystite peut se transformer en pyélonéphrite, un autre type d’infection urinaire bien plus grave.

L’urétrite infectieuse, une infection qui peut arriver aux hommes et aux femmes

Comme son nom l’indique, l’urétrite est une inflammation des urètres, les canaux relient les reins à la vessie. Contrairement à la cystite, l’urétrite est plus courante chez l’homme. Elle se transmet assez facilement à travers des rapports sexuels non protégés. L’urétrite infectieuse est aussi connue comme étant une maladie sexuellement transmissible. Qu’est-ce qui cause cette maladie ? Avez-vous déjà étendu parler de gonocoque ? Ou bien de Chlamydia ? Les bactéries responsables de la cystite chez la femme, c’est à dire l’Escherichia coli sont également les agents susceptibles de provoquer une urétrite infectieuse. Chez les hommes, une urétrite infectieuse peut entraîner une infection de la prostate (prostatite).

La pyélonéphrite, une infection urinaire très grave

Le troisième type d’infection urinaire est la plus, dangereuse puisqu’elle touche les reins. Il s’agit de la pyélonéphrite. Dans la majorité des cas, cette infection survient suite à une cystite mal traitée. Les bactéries situées dans la vessie remontent alors vers les reins et provoque l’infection. Les principaux symptômes sont des douleurs lors de la miction et un besoin fréquent d’aller à la toilette sans pour autant que la quantité d’urine augmente. Il est également possible de trouver la présence de pus dans les urines.

Si la cystite est une infection urinaire relativement bénigne, les deux autres formes d’infection urinaire sont plus sérieuses. Quoiqu’il en soit, il est primordial de ne pas prendre l’infection urinaire à la légère et d’aller voir rapidement son médecin en cas de doute.