1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Comment devenir webdesigner ?

Beaucoup de demandes, une bonne part de créativité, des possibilités de télétravail, le métier de webdesigner bénéficie de beaucoup d’atouts. Et cela attire logiquement les nouvelles générations arrivant sur le marché du travail. Mais répondre aux attentes de cette activité nécessite de correspondre à certains critères, pour devenir webdesigner.

Les qualités de base

Bien évidemment, le webdesigner doit avoir une sensibilité pour les domaines de l’informatique. Aujourd’hui tout le monde utilise les ordinateurs. Mais il reste une différence entre ceux qui aiment les ordinateurs tant que ça marche, et ceux qui s’intéressent à l’informatique et au fonctionnement de ses matériels.

Il n’est pas le genre à avoir peur des lignes de code, à reculer devant les problèmes de comptabilité, est conscient des évolutions notamment mobiles de cet univers. Se tenir au courant des innovations est primordial, ce qui implique une curiosité sans cesse renouvelée. Surtout que sur le web les choses évoluent rapidement.
De plus, il est important de développer une certaine créativité. Chaque projet de webdesign répond à ses propres exigences, il faut donc pouvoir apporter quelque chose de neuf et de diversifié. La réponse est donc graphique, passant aussi par une maîtrise des logiciels correspondant. Mais au départ il faut l’idée. Cela se travaille en regardant ce qui se fait un peu partout sur le web, et en développant son relationnel pour bien comprendre ce qui est attendu.

Les formations qui aident

Le webdesign étant un métier en soi, des études particulières y préparent. C’est compliqué d’être crédible à ce niveau à moins d’un bac+3. Une licence générale, dite audiovisuel et multimédia est un apprentissage de base conséquent, d’autant plus qu’elle est liée aux filières artistiques dont un webdesigner peut bénéficier. Une licence professionnelle en créations web est une autre option aussi valable.

Et ces deux choix conduisent à la poursuite en master professionnel, ceux traitant de la communication ayant des options spécifiques au web.
Dans l’immédiat post-bac, on peut entamer son projet de carrière par deux filières en deux ans. Il s’agit d’abord des BTS en communication visuelle ou en graphisme. Ensuite c’est à un autre niveau les IUT dans l’audiovisuel voire en art.

Ce sont des bonnes bases pour les formations en 3 ou 5 ans. Les étudiants pressés et confiant en leur réseau pourront peut-être même s’y contenter.
A côté de ça, pléthores de formations privées existent, apportant connaissances pratiques et expériences instantanées, même si elles sont coûteuses et à terme moins fiables.