1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Comment choisir la motorisation de son portail ?

La motorisation permet de contrôler à distance l’ouverture et la fermeture du portail avec le simple clic d’une télécommande. Cette option pratique a de nombreux avantages, car en plus de faciliter le quotidien, elle permet de renforcer la sécurité du portail. Entre la motorisation à bras articulée, à vis ou coulissante : que choisir ?

Pour quel type de motorisation choisir ?

L’automatisme de portail permet d’éviter de descendre de voiture à chaque fois qu’il faut ouvrir ou refermer le portail. Il permet également de renforcer la sécurité du portail et de mieux contrôler les va-et-vient des visiteurs. Comme il existe différents types de motorisation de portail, il faut commencer par définir ses besoins et repenser à la configuration de l’espace disponible avant de faire son choix. Il est également important de tenir compte des contraintes techniques et autres problèmes de pose.

choix automatisme portailL’on distingue 4 types de motorisation de portail: la motorisation à vis ou à vérin, la motorisation à bras articulé, la motorisation au sol et la motorisation coulissante. La motorisation à vérin est conseillée aux portails rigides en acier tandis que la motorisation de portail à bras articulé s’adapte à tous les types de portails. Son principal caractéristique se raccorde au fait qu’elle est ultra-silencieuse. À noter que la motorisation de portail coulissant s’adapte également à tous les types de matériaux et peut être installée sur des portails pouvant aller jusqu’à 8m de large.

Tout savoir sur la pose de la motorisation de portail

Avant de s’atteler à la pose de la motorisation, il est nécessaire de prendre les mesures du portail déjà existant et de s’assurer que la configuration de ce dernier permet d’installer un automatisme spécifique. Si la pose des différents types de motorisation est aisée, celle d’une motorisation à bras articulés ou à vis est tout de même assez complexe, car cela requiert une pose sur mesure et un alignement parfait du portail. Pour éviter d’avoir à installer des butées d’arrêt, il vaut mieux opter pour des modèles qui dont les butées sont déjà intégrées aux moteurs. Pour ceux qui souhaitent temporiser la fermeture de leur portail, une motorisation équipée de photocellule est conseillée, pourvu que le portail puisse l’accueillir. Enfin, pour intégrer une motorisation à des portails déjà équipés de visiophone ou d’interphone, il est nécessaire d’installer un relais de commande qui peut actionner l’automatisme via le réseau de ces appareils.

Les points à retenir lors de l’installation de la motorisation de portail

Avant d’opter pour un modèle en particulier, il est important de vérifier les fixations du portail et de s’assurer qu’elles sont adaptées à la motorisation. En effet, les fixations retenues doivent pouvoir supporter les forces exercées par la motorisation de portail. Pour une motorisation de portail battant en PVC, il revient plus judicieux d’installer une armature métallique encastrée qui va aider le portail existant à supporter la force exercée par la motorisation.

Enfin, pour ce qui est de la pose de la motorisation, il faut un sol plat de manière à ce que cela ne gêne pas le mouvement des vantaux. L’ouverture et la fermeture du portail ne devront pas non plus empiéter sur la voie publique et si c’est le cas, il faut prendre la peine de signaler l’ouverture et la fermeture du portail par le biais d’un signal lumineux, cela réduira les risques d’accident.