Sur YouTube, vous voyez chaque jour des milliers de vidéos montrant des actions extraordinaires qui se passent sur la route. Vous vous dîtes comment une personne peut conduire et filmer ce qui se passe sur la route ? Pas la peine de vous fatiguer les méninges, ces voitures sont équipées d’une dashcam ou plus simple d’une caméra embarquée. Cet équipement fait fureur ces temps-ci en France et nous allons nous pencher aujourd’hui sur son utilisation sur le sol français.

La législation autour de la dashcam

En France aucune loi n’interdit l’utilisation de la dashcam dans sa voiture, l’État est même allé jusqu’à penser mettre sur place dans un futur proche un comité qui va promouvoir et exhorter l’utilisation des dashcam en France. N’est-ce pas génial ? Avant de courir vers les magasins pour vous en procurer, sachez cependant que son utilisation même légale comporte certaines indications. Ainsi, pour pouvoir bénéficier des merveilles de la dashcam assurez-vous d’avoir une bonne visibilité de la route après l’installation de la dashcam sur votre pare-brise.

Une aide pour la justice française

Une dashcam installée sur votre voiture peut peser de tout son poids si vous devez faire face à Dame Justice. Hé oui vous voilà doté d’une preuve que vous pouvez présenter devant un jury et que l’on soit bien clair pour défendre vos intérêts. La justice française peut accepter les images de votre dashcam lorsque vous avez une altercation avec un autre conducteur ou un simple piéton. Les images filmées par la dashcam deviennent de ce fait une preuve de votre litige même le dernier mot revient toujours au juge.

Attention à vos publications tirées de la dashcam

La mini camera filme le paysage environnant durant tout votre parcours si vous avez pris le soin d’équiper votre boitier enregistreur vidéo avec une carte mémoire d’au moins 32G sinon vous risquez de ne rien voir une fois arrivé. Avant de nous embarquer dans des questions techniques, revenons aux images filmées par la dashcam. Ces dernières peuvent être de plusieurs ordres du chauffard à l’accident spectaculaire. Si l’idée vous vient de balancer la vidéo sur les réseaux sociaux, assurez-vous d’avoir l’accord des concernés au risque de subir des poursuites.

Source: Avis et test dashcam en France