1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

L’urgente transition vers l’IPv6 au niveau des entreprises

En 2011, il restait déjà moins de 2% d’adresses IP disponibles alors que le nombre d’internautes s’élevait à plus de 3,2 milliards pour plus de 15 milliards d’appareils reliés au web. Autant avouer que l’offre est nettement inférieure à la demande. L’Internet Protocol version 6 (abrégé IPv6) peine pourtant à vraiment s’imposer. Pourtant, c’est un moyen prometteur de pallier aux problèmes de sécurité sur internet.

Les performances accrues de l’IPv6

La version 4 du protocole internet (celle que le plus grand nombre d’internautes utilise actuellement) ne permet que les transferts de paquets de données peu volumineux. Vous seriez donc contraint de fragmenter vos data si leur taille dépasse le seuil supporté par IPv4. Ce qui implique parfois des tâches complexes et une perte de temps. Le problème ne se pose pas sous ipv6 car la fragmentation ne demande que peu de travail. Au cours du transit, ce sont d’autres protocoles comme TCP qui vérifient l’intégrité des paquets. Par ailleurs, un appareil mobile peut conserver la même adresse IP, peu importe le réseau depuis lequel il accède à internet. Les identités sont contrôlées avec plus de rigueur, boostant la sécurité des possesseurs d’une adresse ipv6.

Concrètement, quels sont les bénéfices pour les entreprises ?

Le volume des fichiers transférables constitue déjà un atout puisque les transferts se font à une vitesse remarquable, indépendamment du format et de la taille du fichier en question. Tous les appareils reliés à votre réseau d’entreprise peuvent être identifiés en toute simplicité (Via Adista). Il est donc plus facile de contrôler les flux et de déterminer la provenance d’une tentative d’attaque. Notez également qu’un nombre élevé de sites web ne sont plus accessibles que via IPv6. Pour rester connecté avec un monde en progrès constant et assurer la fluidité de vos échanges professionnels sur la toile, il sera donc indispensable de migrer rapidement vers cette nouvelle version du protocole IP.

Laisser un commentaire