Aller au contenu

Les astuces pour trouver un bon avocat d’affaires sur internet

Cliquez pour évaluer!
[Total: 0 Moyenne: 0]

Les sites de cabinets d’avocats spécialisés en droit des affaires sur internet sont, actuellement, si nombreux qu’il est difficile de faire le bon choix. Certains paramètres permettent, néanmoins, de déterminer leur degré de professionnalisme.

Vérifier l’inscription au Barreau

Tout avocat doit être inscrit au Barreau. Il est possible de vérifier cela sur le site de l’Ordre des avocats. ordre avocatLa recherche se fait grâce au numéro de toque, c’est-à-dire : le numéro de casier de l’avocat au tribunal.
Cette inscription est, donc, le principal indicateur de confiance de tout avocat. En d’autres termes, cela confirme que l’avocat concerné a bien rempli les conditions de capacité et de moralité relatives à l’exercice de sa fonction. Notez bien que le Barreau doit s’assurer de la notoriété de ses membres vis-à-vis des tiers, sans tenir compte de toute condamnation transcrite dans leurs casiers judiciaires.

Le montant des honoraires n’est pas un indicateur de confiance

droit des affairesIl est vrai que bénéficier du meilleur prix sur tous les produits et services permet de faire des économies, mais pour le choix d’un avocat d’affaires sur internet, il est recommandé de ne pas choisir les honoraires comme un indicateur de confiance. Le montant des honoraires varie, en effet, en fonction de plusieurs paramètres à savoir : l’ancienneté, la réputation ou encore la complexité d’une affaire. Mais dans certains cas, ce dernier critère ne peut être déterminé par une simple demande de devis. Les prix indiqués sur les sites concernent généralement des dossiers les moins complexes et ne servent qu’à donner un aperçu des honoraires.

Avocat d’affaires issu d’un cabinet pluridisciplinaire

Les domaines d’intervention d’un avocat droit des affaires sont très diversifiés. L’idéal serait d’en choisir avocat droits des affairesun qui est issu d’un cabinet disposant de plusieurs spécialistes. Le rôle principal d’un avocat d’affaires est, certes, de conseiller son entreprise cliente afin que celle-ci puisse avoir une approche transversale et stratégique de son dossier, mais il arrive qu’il soit aussi amené à plaider. C’est là qu’il entre en étroite collaboration avec d’autres spécialistes en droit public, en droit patrimonial de la famille, en droit du travail ou encore en droit judiciaire.
En plus, de ces critères, un bon avocat d’affaires doit avoir à tout prix un sens de l’analyse et de la synthèse, de grandes capacités d’expression aussi bien à l’orale qu’à l’écrit, de la ténacité et de la rigueur et enfin de bonnes aptitudes relationnelles.