Trouver le bon thérapeute


Trouver le bon thérapeute va probablement prendre un certain temps et de travail, mais il en vaut la peine. La connexion qu’on a avec son thérapeute est essentielle. On a besoin de quelqu’un qu’on peut avoir confiance, quelqu’un avec qui on se sentira à l’aise de parler à propos de sujets difficiles et les secrets intimes, quelqu’un qui sera un partenaire dans notre rétablissement.
Le traitement ne sera pas efficace à moins d’avoir ce lien, afin de prendre un peu de temps au début pour trouver la bonne personne. Il est normal de faire le tour et de poser des questions lors de l’interrogatoire thérapeutes potentiels.

L’expérience compte

L’une des principales raisons de voir un Centre de thérapie Montréal, plutôt que de simplement parler à therapieun ami, est l’expérience. Il faut rechercher un thérapeute qui a de l’expérience dans le traitement de nos problèmes. Souvent, les thérapeutes ont des zones spéciales d’intérêt, comme la dépression ou les troubles alimentaires. Les thérapeutes expérimentés ont vu les problèmes auxquels on est confronté, encore et encore, ce qui élargit leur point de vue et leur donne plus de perspicacité. Et pour certains problèmes, comme un traumatisme ou SSPT, de voir un spécialiste est absolument essentiel.

Apprendre sur les différentes orientations de traitement

De nombreux thérapeutes font un mélange d’orientations. Cependant, il est une bonne idée de se renseigner sur les différents types de traitement, parce que cela peut influer sur la manière de notre thérapeute de relation et de la durée suggérée du traitement.

Vérifiez ses licences

La vérification des pouvoirs ne suffit pas, mais si on paie pour un professionnel agréé, il faut s’assurer que therapeutele thérapeute est titulaire d’une licence en cours et est en règle avec l’organisme de réglementation de l’État. Les organismes de réglementation varient d’un État et de profession. Il faut vérifier également les plaintes contre le thérapeute.

Faire confiance à son instinct

Même si le thérapeute semble être parfait sur le papier, si la connexion ne se sent pas bien, si on n’a pas confiance à la personne, il faut arrêter de poursuivre la consultation. Un bon thérapeute va respecter ce choix et ne doit jamais faire pression sur son patient.