1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Le vitrage et la performance thermique sont indissociables

performance thermiqueLes fenêtres sont parmi les éléments les plus complexes et qui peuvent procurer des avantages dans une maison. Elles laissent passer la lumière et l’air frais, et offrent des vues qui relient l’espace de vie intérieur avec l’extérieur. Toutefois, les fenêtres peuvent être une source majeure de gain de chaleur indésirable en été et peuvent laisser la chaleur s’échapper en hiver.
L’efficacité énergétique des fenêtres peut rendre la maison plus confortable, réduire considérablement les coûts d’énergie, et contribue à créer un environnement plus propre, sain et plus brillant.
Les fenêtres peuvent fortement influer les charges de chauffage et de refroidissement de l’habitat. On peut ainsi perdre jusqu’à 40% d’énergie de chauffage et acquérir jusqu’à 87% chaleur à travers les fenêtres. L’amélioration de la performance thermique des fenêtres réduit les coûts énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre.

Vitrage et performance thermique

L’impact du vitrage sur la performance thermique d’une maison est complexe. Il faut se tenir compte des points suivants :
• conditions climatiques de l’emplacement (température, humidité, ensoleillement et le vent)
• la conception de l’habitat (l’orientation, la forme et la disposition de l’immeuble)
• matériaux de construction
• la taille, l’emplacement des fenêtres et l’ombrage
• propriétés thermiques de systèmes de vitrage.
L’impact du vitrage est le succès de l’interaction de tous ces aspects. C‘est la raison pour l’intervention d’un professionnel en bâtiment avant de construire sa maison ou un professionnel en vitrage, avant de choisir les fenêtres et les glaces adaptées, est indispensable.

Les types de vitrage et de verre

Il existe une gamme de choix de verre et de vitrage. Pour ne pas se tromper, l’avis d’un expert vitrier s’impose. L’épaisseur de verre a un impact sur sa valeur U et CGS. Cependant, il a un effet significatif sur la transmission de bruit et la sécurité du vitrage. Ci-dessous quelques types de verre et de vitrage :
– Le verre tonique contient des additifs colorants inclus lors de la fabrication. La teinture ne change pas sa valeur U, parce que sa conductivité est affectée par la présence d’un pigment se trouvant dans le verre, filtrant l’infrarouge solaire
– Le verre Low E est connu par son caractère à faible émissivité qui réduit la quantité de gain de chaleur solaire tout en conservant un bon niveau de transmission de lumière
– Le verre feuilleté comporte une couche de vitrage en matière plastique, appelée couche intermédiaire, afin d’améliorer la résistance au choc.
– Les vitrages isolants sont la combinaison de deux ou plusieurs couches de vitrage scellées avec un écart entre les couches. De multiples couches de verre peuvent être assemblées avec des cavités scellées entre chaque feuille. Les performances des vitrages isolants dépendent des propriétés de chaque couche de verre et la largeur de la cavité, le type de joint d’étanchéité et le contenu des cavités entre les couches de verre. Ce type de vitrage est idéal pendant la saison froide, mais tout aussi performant pendant la saison chaude
– Le survitrage permet fenêtres à simple vitrage à être équipées d’une feuille acrylique. Cela crée un espace d’air entre le verre et la couche d’acrylique qui réduit la valeur U et l’infiltration d’air.

Laisser un commentaire