1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Un guide pratique sur le Forex

forexL’investissement en bourse trouve de plus en plus d’adeptes de nos jours. De plus, depuis l’avènement de la nouvelle technologie de la télécommunication, les boursicoteurs peuvent investir sur la toile tout en bénéficiant le confort depuis chez soi. Pour fructifier votre capital, vous pouvez vous miser sur le Forex ou le Foreign Exchange. Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur le Forex en vous basant sur les sites spécialisés comme Guide-Forex.net et http://www.plan-epargne-action.net/investisseurs-bourse/. Ces deux sites vous divulguent de plus amples informations sur les opportunités offertes par le Forex et comment augmenter les forces de gain en Forex ?

Forex, un marché mondial et accessible à tout moment

Selon les articles affichés par ces deux sites, le marché de devise fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour satisfaire les attentes des traders. L’euro et le dollar américain tiennent une part importante des échanges. La continuité de la transaction est assurée par une couverture mondiale. La plupart des activités se passent notamment à Londres. Par ailleurs, Londres est considérée comme le centre névralgique des échanges financiers mondiaux.

Forex, un volume de transaction volumineux

Un marché financier mondial qui n’a jamais cessé d’évoluer depuis plusieurs années, le Forex a connu un engouement sans précédent auprès des professionnels et notamment des particuliers. Sans localisation géographique précise, le Forex est en constante amélioration depuis les années 2000. La transaction journalière peut atteindre la somme de 5345 milliards de dollars selon les dires de la Banque des règlements internationaux. De 1998 à 2013, l’échange de devise a multiplié par 3. Vous pouvez distinguer plusieurs types d’acteurs du Forex dont les banques ou le reporting dealers, les institutions financières regroupant les hedge funds, les entreprises de trading, les banques centrales, les petites banques et des investisseurs institutionnels et enfin les investisseurs non financiers comme les particuliers et les entreprises multinationales.

Laisser un commentaire