Le monde de la podologie


Le podologue intervient dans le conseil, le chaussage et les soins épidermiques des pieds. Faisant partie d’un Ordre professionnel comme toutes autres professions de santé, le métier d’un podologue s’exerce en mode libéral. On compte plus de 12000 podologues en France. Le pratiquant dispose de tout droit dans la réception d’un sujet et l’exécution de soins. Il peut également effectuer un diagnostic.
Lors d’une consultation, celui-ci recueille des informations et données avant d’établir un examen clinique podologique. Après constat, le médecin soumet un projet thérapeutique au patient pour que ce dernier le consente. On trouve souvent un athlète pratiquant le marathon chez un podologue. Cette médecine est ouverte à toutes tranches d’âges. Intervenant sur les déformations des pieds, les professionnels paramédicaux donnent des soins spécifiques traitant les affections de l’épiderme.

podolo1A propos des remboursements dans le cadre libéral

La plupart des assurances maladies ne prennent pas en charge des consultations et soins chez le podologue. Très souvent, une assurance maladie ne rembourse pas les frais concernant les cures et les séances. Par contre, on remarque des remboursements au niveau des semelles orthopédiques. Celui-ci devra pour cela fournir un devis détaillé où il mentionnera les frais globaux des soins. Le pédicure-podologue peut également établir des tarifs libres.

Les qualifications requises pour être podologue

Le pratiquant entre en jeu dans la gériatrie et la prévention des complications du pied diabétique. Cette médecine traite la spondylarthropatie qui atteint les personnes âgées de moins de 50ans. Elle soigne la colonne vertébrale au niveau des ligaments et les articulations atteintes des arthrites. Pour être qualifié au poste, il faut avoir un diplôme d’état au terme de 3 années d’études. 98% des personnes exerçant l’emploi de podologue travaille en libéral. Au bout de 5 ans d’études, elles reçoivent en moyenne un salaire de 2000 à 3000 euros. Les 2% travaillent dans un hôpital ou chez un centre de rééducation.