Sante

A qui confier ses analyses médicales ?

On entend partout parler d’arnaque, quel que soit le domaine dont on parle, il est toujours des petits malins qui tirent parti de la crédulité des gens. En matière d’analyse médicale, sujet sensible, on se doit de connaître et de reconnaître le bon grain de l’ivraie.

A quoi reconnaît-on un professionnel ?

Puisqu’il s’agit d’analyses médicales, il est utile de connaître et surtout de reconnaître une équipe de charlatans d’un vrai laboratoire d’analyses médicales. La première règle à retenir et surtout la plus importante est de demander la certification que possède les prétendus laborantins. Après quelques recherches, sur le net ou autre, on peut vite se rendre compte d’une quelconque supercherie. A titre d’exemple, le laboratoire analyse Peymeidane possède toutes les habilitations et certifications nécessaires à la pratique d’analyses médicales diverses et même à la délivrance de résultats de celles-ci en ligne. Des certifications ISO leur sont en effet délivrées pour faire valoir leur genre particulier d’activité, à savoir une réponse en ligne desdites analyses.

Concernant les analyses médicales, le niveau de sécurité accordé à la divulgation est aussi un facteur important. Que cela soit avec ou sans déplacement, les résultats d’analyses sont personnels. Si un centre digne de ce nom ne met pas la barre haute concernant le niveau de sécurité pour l’obtention des résultats, il n’est pas digne de confiance. Enfin, il faut juste jeter un coup d’œil aux installations physiques de prise de sang, un véritable matériel médical se reconnaît au premier coup d’œil.

Quand faire des analyses médicales

Outre le fait qu’un médecin traitant demande à effectuer des analyses pour se prononcer sur un cas dont l’origine est ambiguë, il est parfois utile de recourir à des analyses médicales. En principale priorité, à la suite d’un rapport sexuel non protégé, il est impératif d’effectuer une analyse médicale qui peut déterminer une contagion sexuellement transmissible ou non. Cela permet de connaître son état par rapport à des maladies comme le sida ou des infections moindres. Savoir si on est contagieux ou non permet l’arrêt de la transmission à ses proches et futurs partenaires. Il en va de même au retour de voyages dans des pays dits exotiques et à la suite de symptômes plus que bizarres.

Régulièrement, une fois tous les deux ans en moyenne, il est aussi conseillé d’effectuer des analyses médicales régulières pour établir un bilan de santé plus ou moins complet. Ces analyses préventives permettent le dépistage de maladies qui, traitées en amont, peuvent sauver de nombreuses vies. Il en va même d’une question de sécurité publique car si plus de personnes le faisaient, il y aurait moins de cas avérés de cancers et autres maladies infamantes.

Vous pourriez également aimer...