1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

L’isolation des murs par l’intérieur : avantages et inconvénients

Dans une maison neuve, l’isolation intérieure se présente comme la meilleure solution pour améliorer les performances thermiques aussi bien des murs que des fenêtres. Elle nécessite un certain nombre de mesures préalables comme l’isolation de la dalle du rez-de-chaussée, en vue de la réduction des pertes d’énergie par le sol. L’opération offre aussi bien des avantages que des inconvénients. Des détails dans les lignes qui suivent.

Points forts de l’isolation par l’intérieure

Le premier avantage d’une isolation intérieure, c’est l’augmentation de la performance thermique du bâtiment sur un plan global. Ensuite, les habitants gagnent en confort dans la mesure où ils n’auront plus à ressentir l’effet de paroi froide en hiver notamment. Une bonne isolation thermique doit également mettre en place des systèmes thermo-acoustiques, favorisant ainsi un meilleur confort acoustique à l’intérieur du logement. Simples et rapides à réaliser, les systèmes d’isolation intérieure sont aussi moins chers qu’une solution d’isolation extérieure. De plus, les pièces de l’habitation peuvent être facilement redistribuées et réhabilitées grâce aux systèmes de doublage qui améliorent en outre le passage des gaines.

Inconvénients de cette technique d’isolation

La mise en œuvre d’une isolation intérieure a tendance à réduire l’espace habitable du bâtiment et entraîne une modification du plan électrique, notamment les interrupteurs, prises et appliques qui seront déplacés. Au cours de l’opération, les habitants devront quitter les lieux. A la fin des travaux, toute la décoration intérieure sera à refaire. Par ailleurs, il faudra prévoir une embrasure des ouvertures de la maison (portes et fenêtres), afin de réduire les déperditions de lumière.

Laisser un commentaire