Alors que les générations s’enchainent, l’art prend peu à peu un nouveau tournant, le cinéma se regarde en streaming sur l’ordinateur, la musique se télécharge sur l’Iphone, mais quand est il du dessin ?

Un peu d’histoire

Le troisième art n’a pas attendu le développement de population civilisés pour ce développer puisque nous pouvons en retrouver des traces à l’époque de la préhistoire notamment dans les grottes de Lascaux, quelques temps plus tard avant et durant l’antiquité, les égyptiens se sont mis à dessiner sur des papyrus, au fur et à mesure des années, les techniques se sont améliorés et les dessins peaufinés. Alors qu’on pourrait imaginer qu’avec l’arrivée et la domination du numériques dans tous les domaines l’ère du dessin s’éteindrait ausitot, ce dernier n’a fait qu’évoluer.
Désormais nous pouvons dessiner en numérique, des logiciel sont crées dans le but du faire du graphique comme Photoshop . Les années perdurent et le dessin demeure toujours.


Un beau dessin vaut mieux qu’un long discours


Utilisé par beaucoup de pédiatres pour comprendre les trais de caractères de l’enfant, les dessins font ressortir les émotions de l’enfant.
Cette phrase est autant utile que vraie car on se voit difficilement demander à un enfant d’exprimer en long et en large ses ressentis par rapport à certaines situations
De plus lui demander une oeuvre écritures ou un commentaires composées sur une certaines choses sembles très difficile.
Le dessin et le coloriage sont aussi des techniques très utilisée pour le développement social de certaines personnes déclarées comme asociales.

Par ailleurs plusieurs sites web propose des dessins ou même des croquis à colorier comme on peut en trouver sur Coloriage Princesse . Les enfants du XXIème, bien qu’entouré par de nouveaux médias numériques, peuvent toujours et encore faire travailler leur imagination à travers un feutre ou un crayon bien que virtuel