Personne n’osera dire qu’il n’a jamais utilisé au moins une fois dans sa vie un liquide correcteur pour corriger une faute d’orthographe ou de syntaxe. Ce petit produit révolutionnaire décliné dans une forme liquide et une forme sèche et l’un comme l’autre se veut pratique et efficace. Utilisé au bureau ou par les collégiens et les étudiants, ils promettent d’effacer et de réécrire efficacement la moindre erreur.

Correcteur liquide ou correcteur sec : que choisir ?

L’on retrouve du liquide correction Kores décliné dans divers produits comme des stylos de correction et des flacons dotés d’un applicateur-mousse. Chaque produit s’adapte aux besoins de chacun et permet de corriger rapidement et avec une grande précision les fautes. Les correcteurs secs quant à eux proposent plus de praticité. Déclinés en roll on ou en sortes de rubans, ce type de correcteur permet de corriger et de réécrire de suite. En effet, contrairement aux correcteurs liquides, les correcteurs secs n’ont pas besoin de minutes d’attentes et permettent de réécrire par dessus dès qu’ils viennent d’être appliqués. Destinés pour toutes les applications, les correcteurs permettent de rectifier rapidement les erreurs syntaxiques de manière précise et efficace.

 

Pour quel type de correcteur opter ?

 

Les correcteurs Kores en flacon sont les modèles à retenir, surtout pour une utilisation fréquente, car elles s’avèrent nettement plus économique puisqu’elles durent plus longtemps que les stylos et les roll-on. Par ailleurs, elles sont plus recommandées pour les larges surfaces. Les stylos correcteurs sont également intéressants dans la mesure où ils permettent de profiter de plus de précisions lors de leur application. Il convient néanmoins de rappeler que l’un comme l’autre sont des correcteurs liquides, ce qui fait qu’il faudra attendre un peu avant de pouvoir réécrire dessus, ce qui est un mauvais point pour eux.

Les correcteurs roll-on tout comme les rubans correcteurs permettent de profiter d’un moment de séchage instantané, ce qui permet de réécrire dessus juste après l’application du produit et c’est d’ailleurs, ce qui le rend nettement plus intéressant que les correcteurs fluides. Mais comme chaque médaille a son revers, ce type de correcteur s’épuise facilement et il faut en changer ou le rechanger au besoin, ce qui ne le rend pas pratique pour des utilisations fréquentes.

En somme, l’un comme l’autre propose une facilité d’utilisation, mais même si les roll on et les rubans promettent une réécriture immédiate, il reste qu’ils s’épuisent rapidement alors, il vaut mieux préférer les correcteurs liquides en flacons qui durent plus longtemps.