1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Les critères de choix d’un bon praticien en thérapie brève

Une thérapie brève consiste à effectuer un changement radical chez une personne en un court laps de temps. Les praticiens sont aujourd’hui nombreux toutefois si bon nombre d’entre eux ont suivi des études approfondies, le risque de tomber sur des charlatans n’est pas minime vu que toute personne ayant quelques bases en hypnose peut se vanter d’être psychothérapeute. Pour ne pas tomber dans le piège, il est recommandé de bien choisir son praticien en fonction de quelques critères qui sont :

Son cursus professionnel

Un bon praticien doit avoir un dossier professionnel bien garni composé de :

  • Plusieurs années de pratique étant donné que dans ce domaine l’expérience a plus d’importance que la formation proprement dite
  • Une formation précise en thérapie brève et/ou concernant les outils utilisés
  • Une supervision professionnelle : un véritable praticien doit être soumis régulièrement à une supervision par l’un de ses pairs. Vous pouvez de ce fait demander au praticien s’il est supervisé ou non.

Le praticien doit en outre respecter les missions qui lui incombent et ne pas prescrire de traitement médicamenteux à ses patients ni donner un diagnostic. Son travail se limite à accompagner un sujet vers le bien-être et donc si le cas d’un patient dépasse son champ de compétences, il devra l’orienter vers un autre professionnel.

Les modalités tarifaires

Il faut retenir qu’une séance de thérapie ne doit pas dépasser les 90€. De ce fait, au-delà de ce tarif, vous devez être aux aguets car soit le praticien est un charlatan soit les techniques qu’il utilise sont tellement bien qu’il peut donner des résultats positifs en une seule séance ce qui est très rare. Aussi, il est conseillé de lui demander son mode de paiement pour éviter les malentendus.

 

Vous pourrez obtenir plus d’information en suivant ce lien

 

Laisser un commentaire