Se réchauffer avec des granulés de bois

Plusieurs méthodes de chauffage moderne ont été développées depuis l’an 2000. Les granulés de bois souvent appelé agglomérés de bois sont des matières en bois condensés de très petite taille. Ces matières ont été constatées comme le meilleur chauffage pour les consommateurs, par la facilité de son utilisation et la chaleur dégagée satisfaisante lors de sa combustion. Ce combustible est apparu dans les années 70 aux États-Unis sous le nom de pellet, et arrivée en France dans les années 80.

Pourquoi produire des granulés de bois ?

Depuis son apparition, les granulés de bois ont été utilisés comme matières de chauffage. L’année 2008 força l’accélération du développement des énergies renouvelables pour la conservation de l’écosystème. La protection de l’environnement est la raison principale de sa production, car sa production ne nécessite pas d’émonder (ébrancher jusqu’à une certaine hauteur ou éclaircir en coupant une partie des branches) un arbre vivant. La matière nécessaire la production des granulés de bois est une matière inépuisable, ce sont les poudres de bois récupérées aux industries de scieries. Ces poudres subissent de très hautes pressions pour avoir un bloc très dense, puis on le découpe en une forme cylindrique de petite taille. On les sèche à une température peu élevée puis on les emballe.

Matériel de chauffage approprié?

images index

Les machines fréquemment utilisées sont les chaudières en bois, les poêles à pellets et l’insert. Une machine a été spécifiquement fabriquée pour les granulés de bois ou les pellets. Cette machine est la « Pellematic ÖkoFEN » ou appelé tous simplement la chaudière d’ÖkoFEN. Son utilisation offre aux consommateurs de se passer du fioul ou du gaz. La chaleur produite est seyante et maintenue jusqu’à la combustion complète des pellets. Le pouvoir calorifique inférieur ou PCI atteint jusqu’à cinq kilowattheures par kilogramme. Les appareils de chauffage à granulé sont éligibles (dans des conditions requises pour être élues) aux crédits d’impôt.

No Comments Yet

Laisser un commentaire